ARCHIVES

Grippe aviaire : fausse alerte en Turquie


le 02 janvier 2006 à 09h54
Temps de lecture
3min
poules coq oiseaux grippe aviaire élevage
À lire aussi
SciencesL'enfant mort dimanche en Turquie et trois autres patients soupçonnés d'être atteints de la grippe aviaire n'étaient pas porteurs du virus mortel, ainsi qu'on l'avait craint.

Soulagement en Turquie où le ministère de la Santé a officiellement écarté lundi l'hypothèse d'une contamination par le virus de la grippe aviaire chez plusieurs patients. L'un d'entre eux, un enfant, est toutefois décédé dimanche de la maladie dont la nature devait encore être déterminée lundi matin.

Quatre enfants avaient été hospitalisés à Van pendant le week-end après avoir consommé des poulets d'un élevage abattu peu après, après avoir présenté des signes de maladie. Deux autres personnes habitant Dogubeyazit, une femme de 35 ans et un garçonnet de cinq ans, qui souffraient d'une forte fièvre, ont également été hospitalisées à Van. Les volatiles de cette localité devaient être abattus par mesure de précaution et une quarantaine imposée.

Mesures d'éradication

Deux cas de grippe aviaire ont été détectés - chez des oiseaux ! - jusqu'à présent en Turquie. Le dernier cas, qui remonte au début de la semaine, a été découvert dans la petite localité d'Aralik, située à moins de 100 km de Dogubeyazit. Quelque 750 volatiles ont été abattus dans la région par mesure de précaution. Des volailles de cette localité ont été testées positives au virus H5 de la grippe aviaire mais on ne sait pas pas encore s'il s'agit du virus mortel H5N1 qui a déjà tué 70 personnes en Asie depuis 2003.

La Turquie a annoncé le 9 décembre qu'elle avait triomphé de la grippe aviaire dans le nord-ouest du pays où a été constaté dans un élevage de dindes le premier cas de contamination. Des milliers de tests ont été effectués et quelque 10.000 volatiles ont été tués. Le premier cas de H5N1 avait été détecté le 5 octobre dans une ferme du village de Kiziksa dans la province de Balikesir où sont situées de nombreuses installations de production de volaille.

D'après AFP

Commenter cet article

  • Arnaud : Oui, c'est sur dome, paris, la vérité est ailleurs, j'aurais pas vu ça a la télé moi? (x-files) en attendant une hypothetique épidémie, je voudrais pousser un "coup de gueule" contre ceux que je qualifierais d'abrutis/égoistes/paranos qui se sont jetés sur les stocks de Tamiflu. combien croyez vous qu'il y'a eu de décès cet hiver à cause de votre stupidité à piller les stocks des pharmacies ? certainement bien plus que ceux dus à la grippe aviaire. les gens vraiment malades de la grippe n'en trouvent plus. Vous etes fier de vous? et tout ça pour des médicaments qui finiront à la poubelle, faute d'avoir été utilisés avant leur date de péremption...l'industrie pharmaceutique se frotte les mains, bénéfices en hausse cette année. tant que c'était des stocks de sucre et d'huile avant la guerre en Irak, c'était stupide, mais ça ne nuisait a personne, mais la vous avez nuit a des malades. Cela a certainment été fatal a certains d'entre eux. Bravo. Ayez ça sur la conscience, si vous en avez une.

    Le 04/01/2006 à 15h21
  • Dome : Dommage Juan tu es bien naif, tu vois pas que l'on nous cache encore et toujours la vérité, la turquie veut entrer dans l'UE et doit montrer patte blanche, même notre gouvernement nous berne sur tout, la croissance, le chômage etc....

    Le 02/01/2006 à 22h47
  • Juan : Mauvaise nouvelle pour les médias : ce n'est pas encore aujourd'hui qu'il vont pouvoir semer la panique sur ce sujet ... bon il y a peut-être une piste côté gaz russe.

    Le 02/01/2006 à 12h37
      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience