ARCHIVES

Grippe aviaire : un troisième enfant décède en Turquie


le 06 janvier 2006 à 07h32
Temps de lecture
4min
grippe aviaire turquie mort décès cimetière
À lire aussi
SciencesUn troisième enfant est décédé vendredi matin en Turquie des suites de la forme humaine de la grippe aviaire. Ce sont les premiers cas humains hors d'Asie. Un laboratoire britannique a confirmé la présence du virus H5N1. Douze autres malades "suspects" sont hospitalisés.

Hülya Koçyigit, une fillette traitée depuis plusieurs jours dans les soins intensifs et placée sous respiration artificielle, est décédée, a indiqué vendredi matin Hüseyin Avni Sahin, le médecin-chef de l'hôpital de Van (est de la Turquie) où elle était soignée. Hülya, la troisième victime en Turquie de la grippe aviaire et aussi hors de l'extrême-orient où cette maladie a tué plus de 70 personnes, est également la  troisième membre de la famille Koçyigit à avoir perdu la vie. Cette famille, dont un quatrième enfant est également traité à Van pour des symptômes rappelant ceux de la grippe aviaire, est originaire de Dogubeyazit, bourgade reculée de l'Anatolie orientale proche de la frontière avec l'Iran. Les membres de la famille Koçyigit ont vécu au contact prolongé de poulets  malades, avait expliqué mercredi le ministre turc de la Santé Recep Akdag.

La présence du H5N1 confirmée

Le nombre de victimes pourrait encore augmenter. Dix-huit personnes soupçonnées d'être atteints de la maladie se sont présentées à l'hôpital de Van, dans l'Est de la Turquie, "dont 12 sont actuellement hospitalisées", a déclaré jeudi à CNN-Türk Hüseyin Avni Sahin, médecin chef de l'établissement. Interrogé sur des rumeurs faisant état de l'arrivée de plusieurs autres malades dans l'établissement, il a expliqué que les patients "s'étaient peut-être dirigés vers d'autres centres de soins ou bien avaient renoncé à venir une fois la vague de panique dissipée".

Un laboratoire britannique a confirmé que trois personnes avaient été testées positives à la souche mortelle H5N1, dont deux des enfants qui sont décédés, a annoncé vendredi un responsable du ministère turc de la Santé. Le numéro deux du ministère a expliqué que l'un des tests réalisés sur l'un de ces enfants s'était avéré négatif, sans préciser lequel.

Les autorités du village d'Aralik, à 300 km au nord de Van, ont en revanche démenti l'hospitalisation de six habitants pour cause de grippe aviaire, annoncée plus tôt dans la journée par CNN-Türk. Ce village, proche des frontières arménienne et iranienne, a été placé en quarantaine la semaine dernière après la détection du virus H5 de la grippe aviaire chez des poulets, la présence du virus H5N1, potentiellement dangereux pour l'homme, n'ayant pas encore été confirmée.

Tests en cours

La Commission européenne, en coopération notamment avec l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), "surveille de près la situation, principalement sur le plan épidémiologique". Selon Bruxelles, les premiers examens pratiqués par les laboratoires en Turquie ont confirmé la contamination de quatre personnes par le virus H5 de la grippe aviaire, dont les deux personnes décédées. Des tests supplémentaires seront nécessaires pour vérifier s'il s'agit ou non du virus H5N1, responsable de la mort de plus de 70 personnes en Asie depuis la fin de 2003, a précisé Michael Mann, un porte-parole de la Commission.

Cliquez ici pour accéder
à notre dossier

Des échantillons prélevés sur les volailles suspectées d'avoir transmis la maladie aux humains devraient ainsi arriver jeudi au laboratoire de référence de l'UE à Weybridge (Royaume-Uni) et les résultats seront disponibles "dans les prochains jours", a-t-il ajouté. D'autres échantillons, prélevés cette fois sur les deux adolescents, ont été envoyés au laboratoire de référence de l'OMS à Colindale (Grande-Bretagne). Depuis l'automne dernier, un embargo sur les importations d'oiseaux vivants et de produits issus des volailles en provenance de Turquie est en vigueur.

Dispositif renforcé en Roumanie

Les autorités roumaines vont renforcer les mesures de protection contre la grippe aviaire, après les deux décès provoqués par cette maladie en Turquie, a indiqué jeudi le ministre de l'Agriculture Gheorghe Flutur. "Nous ne pouvons pas dire que la Roumanie est à l'abri, car les cas de grippe aviaire détectés jusqu'ici sont apparus dans des élevages privés", tout comme en Turquie, a-t-il indiqué sur Realitatea TV.

(photo : LCI)

Commenter cet article

  • Regis : En ce qui me concerne en tout cas, les volailles ne font plus partie de mon menu depuis des mois, et je n'ai aucune envie d'en reconsommer... principe de précaution...parce que si on doit se baser sur ce que disent nos politiques, on est mal barrés....

    Le 06/01/2006 à 17h19
  • Fée : Ca y est ça va de nouveau être la panique générale !! Mais beaucoup de gens n'ont pas compris que le virus ne se transmettait pas (encore) d'homme à homme... Et pis, avec le printemps... les oiseaux vont revenir !! Heu là là...

    Le 06/01/2006 à 15h15
  • Manue : Oui c'est bien triste mais c'est comme ca ... certains diront selection naturelle ... les maladies / virus se suivent et de se ressemblent pas a ce " detail " pres : ils sont tous aussi meurtriers les uns que les autres : pestes - sida - grippe aviaire ... c'est affreux mais c'est " normal " et jusqu'a la fin des temps, du monde ou tout au moins de l'humanite le genre humain sera regulierement frappe par de nouvelles maladies. encore une petite remarque : il est ecrit dans cet article " Dix-huit personnes soupçonnées d'être atteints de la maladie se sont présentées à l'hôpital de Van " ... le terme " soupçonnées " ne me semble pas tres bien choisi ... un peu heurtant. courage aux victimes actuelles et futures et aux medecins qui tentent de les soigner.

    Le 06/01/2006 à 13h00
  • HL : Tout cela est bien triste mais revoyez votre géographie. L'Est de la Turquie est bel et bien en Asie, donc pas de victimes "hors d'Asie" pour le moment.

    Le 06/01/2006 à 12h49
  • Giroux : C'est bien triste tout cela! en plus l'ANATOLIE est pauvre! beaucoup de gens vivent à ST CHAMOND , venus d'ANATOLIE- il apparait que le sang A PLUS est plus immunisé contre toutes formes de grippes! mireille-

    Le 06/01/2006 à 11h08
      Nous suivre :

      Inde : un léopard sème la panique

      logAudience