En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Le requin blanc a saisi mon bras"


le 16 janvier 2006 à 12h04
Temps de lecture
3min
machoires requin

Crédits : INTERNE

À lire aussi
SciencesUn plongeur australien raconte lundi comment il s'est fait attaquer par un grand requin blanc, au large de Perth. Une attaque-surprise dont il a pu réchapper grâce à deux amis. Témoignage.

"J'ai reçu un grand coup, comme si j'étais renversé par une voiture, puis j'ai été tiré et secoué un peu et c'est à ce moment que mon bras a été percé". Bernie Williams, un plongeur australien de 46 ans, raconte lundi dans la presse comment il s'est fait attaquer dimanche par un requin blanc de 3,5 mètres de long.

L'homme pêchait des langoustes avec deux amis, au large d'une plage populaire de Perth, dans l'Ouest de l'Australie. Le squale l'a pris par surprise. "La première fois que je l'ai vu, c'était lorsque j'ai regardé mon épaule en me demandant ce qui y pendait et que j'ai vu cette grosse tête à quelques centimètres", explique-t-il au quotidien The Australian. Le "grand blanc" a alors "saisi mon bras et m'a tiré sur un bout de chemin", poursuit-il. Le "corps-à-corps" a duré huit minutes puis le requin a lâché prise.

"Je suis allé tout droit vers le fond [pour se réfugier dans une crevasse de récif] et le requin a alors fait des cercles autour de moi", a-t-il raconté. Le plongeur a bien tenté de piquer le nez du squale avec son fusil sous-marin mais c'était "comme piquer un morceau d'acier". "Je continuais à perdre tellement de sang que je n'arrivais pratiquement plus à voir le requin", se souvient-il.

"J'ai eu une sorte d'accident"

Bernie Williams à l'hôpital (DR) 
Les deux compagnons de Bernie, dont l'un avait avec lui un appareil électronique qui émet des ondes repoussant les requins, ont ensuite réussi à faire fuir l'animal. Les trois plongeurs ont été secourus par un bateau de pêche. Une fois à terre, le blessé a demandé à appeler son épouse : "J'ai eu une sorte d'accident, ce n'est pas grave, je suis vivant mais je dois probablement aller à l'hôpital", lui a-t-il déclaré. Il a mentionné le requin peu avant de raccrocher, a précisé son épouse. Celle-ci a raconté au journal : "J'ai lâché : ‘Oh, mon Dieu, est-ce que tu vas bien ? As-tu tous tes membres ?' Il m'a juste dit que nous allions avoir besoin d'une nourrice pour les enfants".

Bernie a été hospitalisé et se trouvait lundi dans un état stable. Cette attaque survient juste une semaine après la mort d'une jeune femme de 21 ans, attaquée par trois requins au large d'une île sur la côte orientale. Depuis 2000, dix personnes ont été tuées par des requins en Australie.

photo : Bernie Williams, sur son lit d'hôpital (DR)

Commenter cet article

  • Zioup : ça devait être un vieillard avec un mauvais dentier.... pour ne pas arriver à sectionner un bras avec les lames de rasoir qu'ils ont dans la gueule!!... c'était sûrement pour jouer... les requins aussi savent jouer.

    Le 19/01/2006 à 14h34
  • Casari : Quand vous savez qu'il y a des requins dans la zone ou vous êtes vous faites attention! On a besoin des requins. Les films sur les soi disant monstres n'ont pas vraiement donné une bonne image de cet animal splendide! Entre les filets de protections qui tuent les requins mais aussi des dauphins, des tortues, nous voulons toujours plus pour nous sans faire attention à la faune qui nous entoure. La mer de nous appartient pas!

    Le 19/01/2006 à 13h31
  • Alesque : 3 requins sont tués chaque seconde. Arrêtez de faire du sensationnel et alertez un peu la population sur les génocides que nous perpétrons jour après jour.

    Le 19/01/2006 à 13h18
  • A : Quel est le problème ? les requins tuent un humain de temps en temps, mais en 50 ans les humains ont massacré 90% des grands poissons selon le WWF. L'espèce la plus sanguinaire des deux n'est pas du tout celle qu'on croît.

    Le 18/01/2006 à 12h09
  • Stephane : JE CROIS QUE LE REQUIN CHERCHER A BOUFFER LA LANGOUSTE ET NON PAS LE PECHEUR,PEUT ETRE LE PECHEUR A PROVOQUER LE REQUIN QUI SAIT

    Le 18/01/2006 à 05h51
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience