En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La grippe aviaire reviendra en Europe à l'automne


le 15 mai 2006 à 15h52
Temps de lecture
3min
Grippe aviaire volailles oies

Crédits : TF1

À lire aussi
SciencesDes experts de l'OMS réunis à Uppsala, au nord de Stockholm ont mis en garde lundi contre le retour vraisemblable de la grippe aviaire à l'automne, malgré la baisse rapportée ces dernières semaines du nombre de cas en Europe.

D'après les experts de 48 pays européens réunis à Uppsala, au nord de Stockholm, à l'occasion d'une conférence organisée par l'OMS, la Commission européenne et l'ECDC, le nombre de cas de grippe aviaire a baissé en Europe ces dernières semaines. "Cela signifie que les oiseaux migrateurs sont partis, mais nous devrions être préparés à ce qu'ils reviennent, ils reviendront cet automne" affirme Zsuzsanna Jakab, directrice du centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). "Nous devons apprendre à vivre avec cette situation, qu'au printemps et à l'automne, les oiseaux font des allers-retours, et il y aura un certain nombre de cas de grippe aviaire", poursuit-elle. 

"Il est inévitable qu'une pandémie aura lieu"

Marc Danzon, directeur régional de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Europe, a souligné qu'il était très clair que la trajectoire des oiseaux migrateurs est la même que celle des contaminations. "Il y a des hauts et il y a des bas, mais sans vouloir faire trop de prédictions, cela va revenir" cet automne, a-t-il estimé.

Les experts redoutent une mutation du virus

Les experts se sont accordés pour affirmer que les pays d'Europe étaient de mieux en mieux préparés. "La mauvaise nouvelle, cependant, est qu'il y a toujours des lacunes en ce qui concerne nos connaissances de la grippe et notre préparation à une pandémie", a estimé Zsuzsanna Jakab, rappelant qu'"il est inévitable qu'une pandémie aura lieu", mais que "l'on ne sait pas quand elle aura lieu, quel virus sera à son origine et quel sera son degré de gravité".

Les experts redoutent une mutation du virus H5N1 de la grippe aviaire à la faveur d'une combinaison avec le virus de la grippe humaine. Une telle métamorphose pourrait donner naissance à un virus transmissible de l'homme à l'homme, au risque de provoquer une pandémie aussi redoutable que la grippe espagnole qui a tué des dizaines de millions de personnes en 1918.

Commenter cet article

  • Jean louis : ça y est on a repris la fabrication du Tamiflu ( Ou il reste des stocks?) Avec ce que ça rapporte Roche peut acheter quelques experts bien relayés par une presse complaisante et ça marche!!

    Le 16/05/2006 à 15h50
  • TITEUF53 : Fais attention Brigitte, il y a un malhonnête qui a piqué des touches sur ton clavier.

    Le 16/05/2006 à 15h08
  • Thomas : "La, la, la, mine de rien La voilà qui revient La chansonnette Elle avait disparu Le pavé de ma rue Etait tout bête" Vraiment un peux de sérieux avec cette histoire de grippe aviaire qui n'a tuer personne. Ce serait pas une ptite tentative pour faire oublier clearstream ?

    Le 16/05/2006 à 14h23
  • Carl : A Brigitte : la pandemie de grippe aviaire, ce n'est pas ecrit sur les vitraux de Rennes-le-Chateau par hasard ? ;)

    Le 16/05/2006 à 13h15
  • BRIGITTE : Ns n'avs jamais prouvé qui pouvait véhiculé ce virus, enfin il me semble. Mais aujourd'hui et avant l'hiver pouvons ns avs une réponse.. BB

    Le 16/05/2006 à 09h14
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience