En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Il y avait aussi des dinosaures nains


le 07 juin 2006 à 19h00
Temps de lecture
3min
fossile paléontologie dinosaure

Crédits : INTERNE

À lire aussi
SciencesLes restes de petits dinosaures à quatre pattes ont été découverts dans le Nord de l'Allemagne. Il s'agit du premier cas connu de nanisme insulaire chez ces reptiles disparus.

La toute première espèce de dinosaures nains, Europasaurus holgeri, vient d'être identifiée à partir d'ossements fossiles trouvés en Allemagne du Nord, annonce la revue Nature de jeudi. Le paléontologue Martin Sander, de l'université de Bonn, et ses collègues ont d'abord pensé que les fossiles de ces dinosaures sauropodes (quadrupèdes et herbivores) provenaient tous d'individus juvéniles. Mais après avoir procédé à un examen histologique de la structure de ces restes osseux (mâchoires, dents, vertèbres...) issus d'au moins onze individus, les scientifiques se sont rendu compte que malgré leur taille limitée à 6,2 mètres de long, certains de ces dinosaures étaient des adultes. Les spécimens juvéniles analysés mesuraient 1,7 mètre environ. Europasaurus holgeri, soulignent les chercheurs, représente donc le premier cas connu de nanisme insulaire chez les dinosaures.

Nanisme insulaire

Les ossements ont été mis au jour dans les dépôts marins d'une ancienne île du Kimméridgien (période du Jurassique supérieur, allant de moins 155 à 152 millions d'années). Ces "reptiles européens de Holger" (baptisés en l'honneur de l'inventeur des premiers ossements, Holger Lüdtke) ont probablement vécu sur une des grandes îles qui émergeaient alors, dans une Europe centrale submergée par la mer, autour du bassin de la Basse-Saxe. L'isolement et les ressources limitées auraient favorisé la survie de dinosaures de taille réduite et peu gourmands.

Des dinosaures "normaux" bien plus petits encore (de la taille d'un pigeon) ont également existé, mais il s'agissait d'espèces différentes de reptiles théropodes (bipèdes et carnivores). Les sauropodes sont surtout caractérisés par leur tendance au gigantisme : les plus grands d'entre eux atteignaient 26 mètres de long. Les dinosaures des îles de Basse-Saxe auraient donc connu le même sort que d'autres espèces animales frappées par le phénomène de nanisme insulaire. Les exemples les plus connus sont ceux des derniers mammouths de l'île de Wrangel, au large de la Sibérie, des éléphants fossiles de Sicile et probablement aussi celui des petits hommes préhistoriques, surnommés "hobbits", qui ont autrefois peuplé l'île indonésienne de Florès.


Commenter cet article

  • Euzenot-furiga : A Philippe de Bruxelles, inventeur signifie "celui qui a trouvé" cela s'applique donc bien à Holger Lüdtke. Quand au nain de 6 mètres j'aurai plutôt dis : petit. Un exemple : Sarko n'est pas un nain mais il est petit.

    Le 08/06/2006 à 13h37
  • Laurent : Comme dit l'article il s'agit d'un nanisme relatif (parmi les sauropodes qui comptent notamment les géants : Brachiosaures, diplodocus...). Les thérapodes ont effectivement connu des dinosaures de la taille d'une poule ou d'un pigeon (citons le connu : Procompsognathus). Mais bizarrement, je suis plus enclin a citer ce dernier dans les nains que le sauropode présenté. L'article devrait dire : le plus petit sauropode découvert, cela rendrait une image plus juste^^

    Le 08/06/2006 à 10h09
  • Philippe : Je m'étais toujours demandé qui avait "inventé" les premiers ossements. Maintenant, j'ai la réponse: c'est Holger Lüdtke. L'était balaise, le mec, pour inventer çà :-)))))))

    Le 08/06/2006 à 09h52
  • Esds : Effectivement 6 mètres c'est du nanisme. Decidemment on vit pas à la même echelle.

    Le 08/06/2006 à 08h23
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience