En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

30 militants anti-OGM en garde à vue


le 14 août 2006 à 07h46
Temps de lecture
2min
OGM faucheurs volontaires
À lire aussi
SciencesUne trentaine de militants anti-OGM étaient en garde à vue lundi matin à la gendarmerie de Pithiviers, dans le Loiret, après avoir détruit deux plantations de maïs transgénique.

Après avoir détruit a détruit deux champs de maïs transgénique, un sur la commune de Villereau dans le Loiret, l'autre à Santilly, en Eure-et-Loire Une trentaine de militants anti-OGM ont été placés en garde à vue lundi matin à la gendarmerie de Pithiviers, dans le Loiret, a indiqué la porte-parole du Collectif Loiret sans OGM, Franciska Soler.

Le 27 juin, la cour d'appel d'Orléans a condamné à 2 mois de prison ferme Jean-Emile Sanchez, ancien porte-parole de la Confédération paysanne, et à 2 mois avec sursis 48 autres militants anti-OGM, qui avaient tous été relaxés en première instance pour le fauchage de parcelles de maïs génétiquement modifié dans le Loiret en 2004 et 2005.

D'après AFP

Photo : archives

Commenter cet article

  • Marre de ces Groupuscules : Ce n'est pas parce qu'on est anti OGM que cela vous donne le droit de détruire et ce en toute impunité il y a des choix qu'on doit faire dans la vie et en assumer les conséquences point la loi c'est la loi !!!

    Le 14/08/2006 à 10h32
  • Maret : Je ne comprend toujours pas pourquoi des politiques , des syndicalistes,délinquants sont assimilé a des scientifiques

    Le 14/08/2006 à 10h01
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience