En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sida : 5,8 milliards de dollars réclamés à la Conférence


le 14 août 2006 à 19h08
Temps de lecture
3min
sida virus vih

Crédits : INTERNE

A lire aussi
SciencesLe Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a reçu pour 5,8 milliards de dollars de demandes de financement de projets sur cinq ans, au 1e jour de la conférence mondiale sur le sida à Toronto.

Le Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme a reçu pour 5,8 milliards de dollars de demandes de financement de projets sur cinq ans, a annoncé l'organisation lundi lors de la conférence mondiale sur le sida à Toronto, au Canada. Ces demandes, qui vont croissant depuis la création du Fonds en 2002 à l'initiative du G8, s'ajoutent à une enveloppe de 2,4 milliards de dollars pour des projets sur deux ans, a précisé Richard Feachem, directeur général de l'organisation chargée de canaliser les financements contre ces maladies.

Depuis 2002, le Fonds a financé des programmes dans 132 pays, pour un total de 5,4 milliards de dollars : 544.000 malades du sida bénéficient ainsi de traitements antirétroviraux, 1,4 million de personnes sont soignées contre la tuberculose et plus de 11 millions de moustiquaires ont été distribuées pour protéger femmes et enfants des infections de paludisme.

Quadrithérapie : pas de différences significatives 

Malgré les attentes, une étude présentée lors de la conférence à Toronto n'a pas démontré l'efficacité d'une quadrithérapie par rapport à une trithérapie. Le chercheur de l'université Cornell de New York qui a conduit l'étude a sollicité 765 malades qui venaient d'être diagnostiqués porteurs du VIH mais n'avaient pas reçu auparavant de traitements. La moitié de ces malades a reçu une trithérapie classique (AZT, epivir et efavirenz) et l'autre moitié une quadrithérapie, c'est-à-dire ces trois médicaments auxquels avait été ajouté de l'abacavir commercialisé sous le nom de Ziagen.

Pendant les trois années de l'observation, la trithérapie a échoué pour 26% des malades, ce qui signifie qu'ils ont dû changer de traitement pour continuer à lutter contre la maladie. La quadrithérapie a échoué pour 25% des malades. "Nous n'avons pas trouvé de différences significatives", conclut l'étude.

L'"abstinence américaine" critiquée

La conférence mondiale de Toronto, a également été l'occasion pour les militants de s'exprimer sur la stratégie américaine contre le sida dans le monde, estimant qu'elle prône l'abstinence sexuelle pour des raisons politiques et limite ainsi les efforts dans la lutte contre l'épidémie.

Tout en reconnaissant que le plan d'urgence sur cinq ans du président américain George W. Bush a un impact important en procurant des traitements antisida aux pays pauvres, de nombreux militants l'accusent de prôner l'abstinence. "Les gens sont des êtres sexués et le sexe est un aspect normal de la vie humaine", a déclaré Jodi Jacobson, directeur exécutif de l'ONG, le Centre pour la santé et l'égalité des sexes.

L'administration Bush, qui soutient un plan surnommé "A-B-C" pour lutter contre le sida, insistant sur l'abstinence en dehors du mariage, la fidélité avec son partenaire unique, et, si ces conditions ne sont pas respectées, l'utilisation des préservatifs, est accusée d'avoir conçu ce plan pour apaiser sa base républicaine conservatrice pour des raisons politiques, religieuses et morales, ce que démentent de hauts responsables de Washington.


 D'après AFP

Commenter cet article

  • Jean : Ce n'est pourtant pas compliqué d'avoir de l'argent: vous vous mettez au milieu d'une pelouse, et vous imitez le cri d'un ballon de foot. Et l'argent se met à pleuvoir. Triste monde, où le futile attire tous les investisseurs, et où pour le plus important, on fait la quète.

    Le 15/08/2006 à 10h38
  • Geronimo : 21 000 experts à Toronto qui ne soulévent pas le probléme de fond qui est le statut de la femme sur presque toute la planéte pour ne pas remettre en cause la libération sexuelle occidentale que le machisme a réussi à se réapproprier. Tant que les hommes -partculiéremnt occidentaux - feront une OPA sur le sida, il n'y aura que des avancées dans les tubes à essai.

    Le 15/08/2006 à 10h16
      Nous suivre :
      Var : les images aériennes de la ville de Hyères inondée

      Var : les images aériennes de la ville de Hyères inondée

      logAudience