En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Des températures dignes d'un mois d'octobre

Edité par
le 14 août 2006 à 13h20
Temps de lecture
3min
TF1-LCI On a ressorti les parapluies et les pulls dans le massif de la Chartreuse en ce 14 août

TF1-LCI On a ressorti les parapluies et les pulls dans le massif de la Chartreuse en ce 14 août /

A lire aussi
SciencesLes Alpes n'avaient jamais connu des températures aussi basses au mois d'août, à Paris cela faisait 50 ans qu'on n'avait pas atteint les 16° de dimanche, un record battu en Saône-et-Loire... Après la canicule de juillet, la France se croit en automne.

C'est le retour des bœufs bourguignon et ragoûts d'hiver, des boissons chaudes, des feux de bois et des rhumes... Après un juillet caniculaire, la France connaît en ce milieu de mois d'août des températures habituellement enregistrées en octobre.

Froid d'été

8°C lundi matin dans le massif de la Chartreuse : les Alpes n'avaient jamais connu cela en août. La neige est parfois tombée en abondance (jusqu'à 50 cm au-dessus de 3.000 m). Le célèbre col du Galibier (Savoie, 2.600 m environ) est même resté fermé tout au long de la journée, ce qui est très rare en été. Il a fait 16°C à Paris dimanche : le Mercure n'avait jamais été aussi bas en août dans la capitale depuis 1948.

Record

Le record de froid en températures maximales est pour la Saône-et-Loire : avec 14,8°C au Mont-Saint-Vincent (qui culmine à 601 mètres d'altitude) dimanche en plein après-midi, à 16h ! Le précédent record remontait au 13 août 1948, journée au cours de laquelle le mercure avait à peine franchi 17 degrés (17,3° C). Dans la Nièvre, département où l'on avait frôlé les 40 degrés durant la canicule de juillet, la température n'a pas dépassé 12°C à Château-Chinon (500 m) dimanche. Aucun record n'a néanmoins été battu.

(Photo TF1-LCI : parapluies et pulls dans le massif de la Chartreuse en ce 14 août)

Commenter cet article

  • JC : Ceux qui se demandent où est le réchauffement climatique sont bien aveugles...tout ça, c'est le résultat du réchauffement : amplification des extrèmes..si les plus gros pollueurs de la terre réagissaient, n'est ce pas alex?

    Le 16/08/2006 à 11h19
  • Alex : Bon vous arretez de nous saouler avec vos petits problemes de temperatures "il fait trop chaud, c'est la canicule, il y a des orages, il pleut, maintenant il fait trop froid,..." definitivement vous les francais vous etes bien coupe du monde avec vos petits tracas quotidiens...

    Le 14/08/2006 à 18h19
  • Gerard : Réchauffement climatique qu'ils disent....neige à 2000m dans les alpes ce WE, tu parles que ça réchauffe...

    Le 14/08/2006 à 16h35
  • Perrin cédric : Pourquoi tant de dépression après un mois caniculaire?La canicule n'aurait elle pas provoqué beaucoup d'évaporation au dessu des océans provocant ainsi des précipitations et donc une baisse du themomêtre?

    Le 14/08/2006 à 16h16
  • Thierry : ..alors il est ou le rechauffement planetaire?

    Le 14/08/2006 à 14h44
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience