En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un fossile de reptile à deux têtes découvert en Chine


le 20 décembre 2006 à 06h27
Temps de lecture
3min
TF1 / LCI Le reptile à deux têtes

Le reptile à deux têtes / Crédits : Jianjun Li / Eric Buffetaut

À lire aussi
SciencesCette découverte fournit la preuve la plus ancienne de l'existence de cette malformation déjà connue chez les lézards, serpents et tortues.

Un fossile unique et d'une valeur scientifique inestimable vient d'être découvert en Chine. Il s'agit du squelette d'un bébé reptile à deux têtes, vieux d'environ 120 millions d'années, qui fournit la preuve la plus ancienne de l'existence de cette malformation connue chez les lézards, serpents et tortues. C'est une équipe scientifique franco-chinoise qui a fait retrouvé ce fossile dans la formation géologique Yixian, dans le Nord-est de la Chine, célèbre pour ses gisements de "Jehol Biota" du Crétacé inférieur (120 millions d'années environ), qui a livré notamment des dinosaures à plumes.

Mesurant sept centimètres de long, ce squelette est celui d'un embryon ou d'un nouveau-né, précise le paléontologue Eric Buffetaut, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) dans un article publié en ligne par les Biology Letters de la Royal Society britannique. Il est comparable à d'autres fossiles minuscules des collections du Musée de Shenzhen, considérés comme des formes embryonnaires ou juvéniles de reptiles aquatiques à long cou, à ceci près qu'il possède bien deux têtes et deux cous.

Aucun doute que le fossile est "authentique"

Les scientifiques ont soumis le petit fossile à une auscultation quasi policière à la recherche de la moindre trace de fissure ou de collage, avant d'annoncer cette découverte. Plusieurs faussaires ont essayé déjà de profiter des richesses extraordinaires de ces gisements pour proposer des pièces hors du commun, mais fausses. "Il n'y a aucun doute que le fossile est authentique", assure ces scientifiques.

L'animal était frappé d'une malformation, la "bifurcation axiale", relativement fréquente chez les reptiles d'aujourd'hui. Près de 400 serpents bicéphales ont été signalés, certains, tout comme plusieurs tortues à deux têtes, ont vécu pendant des années en captivité. "Mais, résume Eric Buffetaut, c'est la première fois qu'on signale le phénomène chez un fossile. Ce n'est pas étonnant : d'une part, le nombre absolu de cas est très limité et, de l'autre, il faut des circonstances assez exceptionnelles pour qu'un animal se fossilise. La découverte d'un tel squelette était plus qu'improbable!".

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Tina : Pour bernard de bruxelles, votre humour à deux euros et sans aucun doute votre profonde méconnaissance de la paléotologie ne me fait pas sourire, l'article est très bien écrit et le sujet bien détaillé

    Le 24/01/2007 à 17h06
  • Bernard : La conclusion est évidente : les parents de cet animal vivaient à proximité d'une centrale nucléaire.

    Le 20/12/2006 à 09h37
      Nous suivre :
      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      Californie : des vagues de 6 mètres pour les surfeurs après un ouragan

      logAudience