En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Baumgartner : plusieurs semaines pour homologuer les records


le 15 octobre 2012 à 17h55 , mis à jour le 15 octobre 2012 à 17h56.
Temps de lecture
3min
Neuvième évènement. Le 14 octobre, l'autrichien Felix Baumgartner est devenu le premier homme à franchir le mur du son en chute libre.
À lire aussi
SciencesLes performances de l'Autrichien, qui a franchi dimanche le mur du son en chute libre, doivent être reconnues au niveau national puis par la Fédération aéronautique internationale, ce qui pourrait prendre plus de deux mois.

Il va devoir être patient. Felix Baumgartner ne verra ses records du monde homologués qu'après une longue procédure qui devrait durer plusieurs semaines. L'homologation se fait en deux temps : les performances devront être validées en Autriche, puis par la Fédération aéronautique internationale (FAI).

Les données recueillies dimanche à Roswell au Nouveau-Mexique par les équipes de la FAI vont être envoyées à la Commission nationale supérieure d'aéronautique (ONF), membre de la FAI, à Vienne.  Les membres de la section "Parachute et ballon" de l'ONF examineront dans le détail les données de la FAI et décideront de l'homologation au niveau national.

Triple record

La décision de l'ONF doit ensuite être envoyée par courrier aux Etats-Unis à la FAI, qui pourra finalement homologuer les trois performances de Felix Baumgartner comme records du monde. Au total, la navette entre les Etats-Unis et l'Autriche pourrait durer plus de deux mois.

L'Autrichien est le premier homme à avoir franchi le mur du son en chute libre dimanche. Il s'est élancé depuis une capsule qui s'élevait à 39 045 mètres d'altitude dans le ciel du Nouveau-Mexique. Ce qui lui vaut deux records : celui de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, et le record du plus haut saut en chute libre, détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'Armée de l'air américaine, Joe Kittinger (qui avait sauté de 31.333 m). Lors de ce saut, qui a duré quatre minutes et 20 secondes, Felix Baumgartner a atteint la vitesse de 1.341,9 km/h, soit 1,24 fois la vitesse du son.

Commenter cet article

  • alphatronik : Certes, mais dans le cas présent n'oubliez pas qu'il y à accélération et qu'il n'atteint pas instantanément la vitesse 1300 Km/h, il passe de 0 à 1300 Km/h en 4 minutes mais ne chute pas sur 40 km à la vitesse de 1300 Km/h.

    Le 14/03/2013 à 04h36
  • szurkebarat : Il vaut mieux que ce ne soit pas homologué trop vite, en effet : Règle de 3 : 40 Km en 4 minutes 10 Km en 1 minute en 60 mn, 60 fois plus = 600 kilomètres Et donc, ce monsieur chutait à 600 Km/h ! ! ! ! Des scientifiques de haut vol ( ! ) admettent 1300 Km/h car les matheux ne savent pas calculer! Je ne leur confierais pas mon compte en banque !

    Le 16/10/2012 à 10h11
      Nous suivre :
      Une marée de morses échoués en Alaska

      Une marée de morses échoués en Alaska

      logAudience