En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le radon, un tueur silencieux dans les maisons

Edité par
le 06 septembre 2006 à 17h44
Temps de lecture
3min
[Expiré] maison village ruelle habitat logement

Crédits : sxc.hu

À lire aussi
EnvironnementCe gaz souterrain, incolore et inodore, se répand dans les habitations. Il favorise le développement de cancers, notamment du poumon. En 1999, jusqu'à 3000 personnes en sont mortes en France.

Chaque année en France, plusieurs milliers de personnes décèdent, victimes d'un gaz radioactif d'origine naturelle : le radon. Ce gaz souterrain, inodore et incolore, s'insinue dans l'air ambiant via les fissures des sols et des murs (lire l'encadré ci-dessous).

Le gaz serait responsable de 5% à 12% des décès par cancer du poumon en France, soit de 1234 à 3100 pour l'année 1999, a indiqué Olivier Catelinois, de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), lors d'une conférence qui s'est achevée mercredi à Paris. La radioactivité due au radon est surtout élevée en Bretagne, dans le Massif central et en Corse. Quelque 370.000 logements sont ainsi exposés à une radioactivité supérieure à 400 Bq/m3, alors que la moyenne des départements français se situe à 68 Bq/m3, selon IRSN.

"Le radon représente le tiers de l'exposition moyenne de la population aux rayonnements ionisants", souligne l'IRSN, en précisant que "c'est la principale source d'exposition naturelle et la deuxième source après les expositions médicales (radiographies...)".

Fumeurs davantage concernés

Une étude portant sur neuf pays européens, publiée fin 2004 dans une revue médicale britannique, avait montré que le radon accroît les effets négatifs du tabac. En Europe, le gaz serait responsable de 9% des décès par cancer du poumon et de 2% de l'ensemble de la mortalité par cancer. En Allemagne, où 37.700 personnes meurent chaque année d'un cancer du poumon, environ 5% soit 1.896 seraient attribuables au radon, dont 1.436 chez les hommes, selon Heinz-Erich Wichmann (Centre de recherche sur l'environnement et la Santé - Université de Munich). A exposition égale au radon, le risque de cancer du poumon est environ 25 fois plus élevé pour les fumeurs que pour les personnes n'ayant jamais fumé, selon Sarah Darby, professeur à l'Université d'Oxford.

Il existe des moyens "simples" pour diminuer les concentrations de radon dans les maisons, indique l'IRSN : "aérer et ventiler les maisons, les sous-sols et les vides sanitaires" de même qu'"améliorer l'étanchéité des murs et des planchers".

Sous-sols granitiques et volcaniques

Le radon "provient de la désintégration de l'uranium et du radium présents dans la croûte terrestre", explique l'IRSN. "Il est présent partout à la surface de la planète et provient surtout des sous-sols granitiques et volcaniques ainsi que de certains matériaux de construction", poursuit l'organisme.

photo : sxc.hu
Commenter cet article

  • Brassens : Au travail depuis 20ans dans un atelier d'environ 200 m3 à raison de 2800bq il y a seulement 6 mois que je l'ai appris!!!!

    Le 08/07/2009 à 15h55
  • Ti : Suivant le fameux" principe de précaution" de nos "dirigeants", ne faudrait-il pas interdire tout simplement de faire construire dans les zones avec un trop gros taux de radon???

    Le 08/09/2006 à 09h44
  • Pierre : Vous nous rappelez aussi le nombre de morts du à l'industrie nucléaire, au transports nucléaire et au retraitement depuis 25 ans SVP ? Alors par pité que les écolos arrètent de cracher sur les centrales quand ils ont 1000X plus de radon dans le cave que les rejets provoquées par les centrales. Cest comme quand les écolos qui roulent en vieille R19 pourrie et sans catalyseur manifestent contre les 4x4 qui sont eux aux normes euro 3....

    Le 08/09/2006 à 08h55
  • Hub : La vie est un risque. La nature aussi. Faisons une loi contre la mort. Créons un haut comité contre le radon. Une bienveillante journée de solidarité aux victimes du radon. Ah je me sentirais mieux.

    Le 07/09/2006 à 11h15
  • Jean ANDRU : Avant de tenter de diminuer le radon chez soi par "des moyens simples", il faut déjà avoir un moyen simple de le mesurer. Il existe. Chacun peut faire sa propre mesure pour environ 25 EURO (dégressif). Un compteur Geiger ne convient pas. Les 3 fournisseurs actuels de "dosimètres radon" figurent sur le site web de l'IRSN. Pour atteindre l'objectif sanitaire d'inciter le public à "mesurer", il aurait même fallu indiquer ces fournisseurs, comme cela a déjà été fait dans d'autres émissions sur le gaz radon.

    Le 07/09/2006 à 08h53
      Nous suivre :
      Le canard géant jaune parade dans le port de Los Angeles

      Le canard géant jaune parade dans le port de Los Angeles

      logAudience