En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Australie: un flop pour les bouteilles d'eau !

Edité par
le 28 juillet 2009 à 14h54
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

 
 

Pourquoi avoir pris une telle décision ?


Selon le journal The Telegraph, les bouteilles d'eau seraient bannies après que l'entreprise de boissons Norlex ait dévoilé un projet pour le moins... peu respectueux de l'environnement. 
 
 
 
 
Face à cette situation, les habitants de Bundy ont donc tout simplement décidé de bannir l'eau distribuée en bouteilles de leur ville. Cette décision a été prise suite à un vote, et presque l'ensemble des votants (356 contre 2) se sont prononcés pour cette interdiction.
 

 
Mais comment vont-ils boire alors ?


Pas de soucis ! La ville annonce l'installation de fontaines à eau filtrée. Les habitants n'auront ainsi qu'à remplir leurs gourdes (lavables, réutilisables... formidable !) pour pouvoir se désaltérer.
 
 
Quant à vous, touristes qui avez décidé de visiter Bundy, que se passera t'il si vous sortez une bouteille d'eau devant les habitants de la ville ? Vont ils devenir ivres de rage ? Aucun danger ! Vous serez tout simplement invités à vous joindre à cette initiative.
 
 
En tout cas, cette décision semble avoir séduit l'Etat australien de Nouvelle-Galles (dont Bundanoon fait parti), puisque, le même jour, les autorités ont annoncé  l'interdiction de l'eau en bouteille dans toutes les agences et administrations officielles, pour éviter « un gâchis d'argent et de ressources naturelles ».
 
 
 
 

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Deux semaines après l'attentat de Nice, les réservations pour les vols vers la France sont en net recul de 20%. Invité de LCI, pour parler de l'impact des attaques sur le tourisme, le fondateur de l'hôtel Les Sources de Caudalie Jérôme Tourier a expliqué que 'la saison estivale devrait être gâchée" en raison de la répétition des attaques sur le territoire national.
      Nous suivre :

      Fleurs, bougies et mots : Saint-Étienne-du-Rouvray se recueille devant l'église du père Hamel

      logAudience