En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Canicule : 6 départements... et 2 ministres en alerte


le 17 août 2012 à 07h38 , mis à jour le 17 août 2012 à 13h14.
Temps de lecture
3min
Canicule : six départements en état d'alerte
A lire aussi
Services
EnvironnementLes six départements concernés sont tous situés dans le Sud-Ouest ; mais une vingtaine sont surveillés dans les régions voisines, a souligné vendredi Marisol Touraine. La ministre de la Santé doit visiter des maisons de retraites, tout comme Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées.

Les premiers départements concernés par le niveau 2 du plan canicule sont les 6 départements du Sud-Ouest signalés par Météo France comme devant être frappés dès ce vendredi par une forte vague de chaleur, pendant au moins trois jours et trois nuits. Il s'agit du Tarn-et-Garonne et du Lot-et- Garonne, qui ont déclenché le dispositif dès jeudi, du Gers, de la Haute-Garonne, du Lot et du Tarn qui s'apprêtent à le faire ce vendredi. L'épisode caniculaire devrait durer au moins jusqu'à dimanche, avec des températures qui pourraient atteindre de 36 à 39 degrés dans ces six départements, précisent les météorologues. 

 

Mais d'autres départements pourraient être concernés par les mesures de précaution en fonction des prévisions de Météo France. "Il y a une vingtaine de départements qui sont regardés aujourd'hui avec une attention toute particulière, dans le Massif central, en Bourgogne, la région Centre", a ainsi déclaré Marisol Touraine, la ministre de la Santé, sur RTL. Le niveau 2 du plan canicule, qui en compte 3, vise principalement à mettre à l'abri des fortes chaleurs les personnes âgées en établissement (le dispositif est dénommé "plan bleu") et redoubler de vigilance, via les communes, pour celles qui résident à leur domicile.
 
Dans ce contexte de vigilance, non seulement Marisol Touraine, mais également Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées, vont se rendre ce vendredi dans des maisons de retraite. Pour la première, ce sera dans la Nièvre dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du centre hospitalier "les Cygnes" de Lormes. La seconde se rendra, elle, dans le Lot-et-Garonne, à l'Ehpad d'Aiguillon.
 
Un plan canicule "réglé au millimètre"
 
Depuis la canicule meurtrière de 2003 et ses 15.000 morts, le dispositif de prévention et de protection des plus fragile est désormais bien rôdé. "Il est réglé au millimètre", souligne Michèle Delaunay. Les précautions prises par le gouvernement visent à alerter sans pour autant faire peur. "Je crois qu'il faut être attentif à ne pas affoler la population et en même temps faire prendre conscience que, lorsque les températures montent, il y a des précautions à prendre", a souligné Marisol Touraine sur BFM TV.
 
Des précautions qui ne concernent d'ailleurs pas que les seules personnes âgées. La ministre a également mis en garde sur le cas des bébés, très sensibles au risque de déshydratation, et de ceux qui travaillent en plein air, comme les ouvriers du BTP. Pour les personnes âgées isolées et autres personnes fragiles, la ministre de la Santé a rappelé qu'il existait aussi un système de veille. "Les personnes âgées qui se sont fait connaître de leur mairie vont être visitées par les services municipaux ou par des associations", a-t-elle dit.
 
Pascal Champvert, le président de l'association AD-PA (directeurs de maisons de retraites et de services de soins à domicile), a estimé que les établissements étaient prêts comme chaque année à faire face à une vague de chaleur qui sera de toute façon bien plus courte qu'en 2003. "Nous sommes très en amont, nous sommes dans la prévention", a-t-il commenté saluant la vigilance de l'Etat. "Pour autant, il reste un problème majeur qui n'a que peu évolué depuis 2003 : c'est le nombre de professionnels auprès des personnes âgées que ce soit à domicile ou en établissement".

Commenter cet article

  • hein27 : Je ne comprends pas les employés des maisons de retraite ne sont pas débiles ils savent quoi faire;de plus le gouvernement précédent avait fait le nécessaire,et ça fonctionne,mais il faut du personnel dans les communes pour surveiller les personnes agées seules,mais les mairies ne font rien donc il vaut mieux comme le fait ces ministres aller où ça fonctionne ,c'est plus valorisant,et en plus l'opinion se dit"c'est formidable,le gouvernement est fabuleux"quelle démagogie

    Le 17/08/2012 à 15h38
  • fma444 : Et oui l'été il fait chaud et l'hiver il fait froid, et ce tous les ans !

    Le 17/08/2012 à 13h16
  • libertecherie65 : Nous sommes sauvés! 2 ministres vont faire des visites!!! mais on s'en contrefiche! il fera toujours aussi chaud! et l'argent dépensé serait mieux employé ailleurs que pour assurer la sécurité de 2 blablateuses de plus..

    Le 17/08/2012 à 09h16
  • ophalos36 : Je ne suis plus jeune mais le premier qui vient me dire "mamy faut boire" je lui balance mon verre d'eau à la figure - ça va comme ça y'en a marre que l'on nous prenne pour des débiles -

    Le 17/08/2012 à 08h44
  • Plec : Et pourquoi Paris n est pas en alerte canicule alors que les températures de la nuit sont toujours bien supérieures à 20 ??? Avec en plus la pollution ....

    Le 17/08/2012 à 08h08
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience