En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Le nucléaire

Cette centrale nucléaire qui inquiète la Californie


le 13 juillet 2012 à 09h58 , mis à jour le 13 juillet 2012 à 10h01.
Temps de lecture
3min
Centrale nucléaire

Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
EnvironnementLa Commission de régulation nucléaire américaine s'inquiète de la situation de la centrale de San Onofre. Elle évoque des dommages sur 3400 tubes des générateurs de vapeur. Or l'opérateur Southern California Edison veut redémarrer au plus vite les réacteurs, arrêtés par précaution depuis des mois.

La centrale de San Onofre, en Californie, produit, en temps normal, suffisamment d'électricité pour alimenter 1,4 million de foyers aux Etats-Unis. Mais elle rencontre depuis plusieurs mois des problèmes qui laissent planer de sérieux doutes sur son état général. L'un des réacteurs de cette centrale située près de San Diego avait dû être fermé en janvier à la suite de fuites radioactives. Et la Commission de régulation nucléaire américaine vient de publier une mise à jour de son diagnostic, où elle estime que la situation est plus grave qu'elle ne l'avait pensé au début.

Lors de l'incident initial, la NRC avait assuré, dans un premier temps, qu'il n'y avait pas de danger direct pour la population. Mais des recherches plus poussées avaient mis en évidence une érosion inattendue sur de nombreux tuyaux transportant de l'eau radioactive. La centrale avait donc été complètement fermée, ce qui a poussé les autorités de l'Etat de Californie à se reporter sur des sources d'électricité alternatives.

3400 tubes endommagés

C'est sans tapage et en toute discrétion que, jeudi, une mise à jour de l'examen des tubes a été publiée sur le site de la NRC : celle-ci révèle que la situation a empiré. Ce rapport "montre un problème bien plus grave que ce qui avait été dans un premier temps annoncé, et soulève des questions sérieuses sur le fait de savoir s'il faut ou non remettre en service les réacteurs", a commenté Daniel Hirsch, expert sur le nucléaire à l'Université de Californie à Santa Cruz. Les nouvelles données montrent ainsi que plus de 3400 tubes des générateurs de vapeur à la centrale de San Onofre sont endommagés.

L'opérateur Southern California Edison (SCE) poussait pour redémarrer la production d'électricité dans au moins une des unités de la centrale avant la fin de l'été, mais "à présent nous savons que s'il veut le faire, il devra fonctionner avec un très grand nombre de tubes endommagés", a indiqué Daniel Hirsch. Une porte-parole de SCE n'a pas souhaité répondre dans l'immédiat. La NRC n'a pas fait non plus de commentaires sur les nouveaux chiffres.

Commenter cet article

  • boum1 : Quel rapport ?

    Le 15/07/2012 à 22h42
  • alain-paris : Mais non, Mais non, le nucleaire, c'est super sur !

    Le 15/07/2012 à 18h18
  • phil : Cela m'inquiete beaucoup moins que la France socialiste en declin certain...

    Le 14/07/2012 à 02h09
      Nous suivre :
      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      A la FIAC, Valls à Zahia : "C'est vous l'oeuvre, alors ? "

      logAudience