Emissions polluantes : la Chine bonne élève ?

Edité par
le 28 octobre 2009 à 16h45
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

La Chine, premier pollueur mondial avec les Etats-Unis, est en passe de contrôler ses émissions de gaz à effet de serre grâce à ses politiques volontaristes, conclut une étude du World Ressource Institute (WRI), un groupe de réflexion américain proche de l'administration démocrate.
"La politique actuelle de la Chine (sur le climat) si elle réussit, va substantiellement ralentir la croissance de sa consommation énergétique et de ses émissions de gaz à effet de serre" (GES), indiquent mercredi les auteurs.
 "L'analyse du WRI montre que la Chine est en passe d'atteindre ses deux objectifs ambitieux grâce à un vaste ensemble de mesures", poursuivent-ils, avec l'intention d'attirer l'attention des Américains sur les efforts de Pékin.

 

« L'approche chinoise est diversifiée »
 
 
Ainsi, le Programme national sur le changement climatique de 2007, suivi d'une mise à jour en 2008, fixe des objectifs d'amélioration de l'efficacité énergétique (-20% d'énergie par point de PIB d'ici à fin 2010 par rapport à 2006) et d'accroissement du "mix énergétique" au profit des énergies non fossiles (15% en 2020).
"L'approche chinoise est diversifiée et intègre à la fois des objectifs et des quotas, des normes industrielles et d'équipements, des taxes sur l'énergie et des incitations financières", souligne le rapport.
"Même si ces politiques n'apportent pas la même assurance qu'un système de marché du carbone (avec des objectifs de limitation des GES), elles peuvent conduire à des réductions d'émissions et s'avérer bien mieux adaptées au développement actuel des marchés financiers chinois et au renforcement des infrastructures".

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Les insurgés séparatistes de l'Est de l'Ukraine demeuraient inflexibles vendredi, refusent l'accord conclu à Genève pour apaiser la crise dans le pays, le Kremlin confirmant que ses troupes étaient mobilisées à proximité "en raison de la situation".
      Nous suivre :

      The Voice Italie : Soeur Cristina gagne sa battle !

      logAudience