Espèces menacées : la liste s'allonge !

Edité par
le 19 mai 2008 à 13h39
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu
Laissons parler les chiffres ! Un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit, un tiers des amphibiens et 70 % des plantes sont actuellement menacés d'exctinction. Ce triste constat a été publié par l'Union mondiale pour la nature (UICN). Au total, 16.306 espèces animales et végétales (sur 41.415 mises sous surveillance) risquent de disparaître rapidement. Il faut préciser que 785 espèces ont déjà totalement disparu et que 65 survivent en captivité ou à l'état domestique. Des chiffres navrants et la liste s'allonge !

Chez les mammifères, un tiers des singes (le gorille des plaines, l'orang-outang de Sumatra et de Bornéo) file un mauvais coton en raison de la destruction des forêts tropicales, du commerce d'animaux et de la chasse. L'inquiétude pèse aussi sur les deux tiers de 95 espèces d'antilopes et pour six des huit espèces d'ours. L'ours polaire risque de disparaître à cause de la fonte de la banquise arctique.

Les espèces sous-marines ne sont guère mieux loties. Les coraux disparaissent sous l'effet du réchauffement climatique et d'El Nino, un courant chaud de l'océan Pacifique. Plusieurs races de requins et de raies de méditerranée sont en danger en raison de la pêche abusive et des prises accidentelles. Le requin-taupe bleu et le requin-taupe commun sont notamment recherchés pour leurs ailerons. Plus d'un poisson sur trois vivant dans des fleuves et des rivières est menacé d'extinction alors que douze espèces sont déjà éteintes.

"Fais comme l'oiseau, ça vit d'air pur et d'eau fraîche un oiseau, d'un peu de chasse et de pêche, un oiseau...". Les paroles de cette chanson, interprétée par Michel Fugain, font désormais parties du passé puisque 1.217 oiseaux dont le vautour à tête rouge, le vautour égyptien d'Afrique figurent parmi les espèces menacées.

Pour terminer ce constat affligeant, les plantes ne sont pas épargnées car près de 8.500 variétés sont en danger comme l'abricot sauvage d'Asie centrale.

Actuellement une conférence de l'ONU se tient à Bonn sur la destruction des ressources animales et végétales. Il est temps d'agir !!!

Commenter cet article

  • Simon : Absolument d'accord avec JC. L'homme est responsable de la plupart des disparitions d'animaux. Et la derniére espéces à disparaitre sera...l'homme.

    Le 17/07/2008 à 16h55
  • Shou : C'est animaux disparaise par notre faute faisont quelque chose leurs vie est entre nos main.

    Le 17/07/2008 à 14h00
  • Jean-Claude : Plantes,forets,mers,animaux : tous va disparaitre. Une espece connu est coupable de cette destruction : l'Homme. Pourquoi : l'Argent...

    Le 19/05/2008 à 20h13
      Nous suivre :

      Une mystérieuse boule de feu embrase le ciel de Russie

      logAudience