En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Faut-il protéger les requins croqueurs de surfeurs ?


le 15 juillet 2012 à 09h35 , mis à jour le 15 juillet 2012 à 10h13.
Temps de lecture
3min
Un requin blanc/Image d'archives

Un requin blanc/Image d'archives / Crédits : Amos Nachoum/Barcroft Media/ABACAPRESS.COM

À lire aussi
EnvironnementEn Australie, l'attaque d'un requin qui a coupé en deux et dévoré un jeune surfeur relance le débat sur son statut d'espèce protégée. La côte ouest de l'Australie est l'endroit au monde comptant le plus d'attaques mortelles par des requins.

L'événement a provoqué un choc sur une bonne partie de la côte ouest de l'Australie. Dimanche, les plages y étaient fermées, au lendemain de la mort d'un surfeur tué par un requin, une attaque qui a relancé le débat sur le statut d'espèce protégée attachée à cet animal. La victime avait pour nom Benjamin Linden ; c'était un surfeur de 24 ans. Samedi, il a été déchiqueté par un requin près de l'île Wedge, au nord de Perth. Il s'agissait du cinquième accident dans la région en moins d'un an. Un homme, qui faisait du jet-ski à proximité, a raconté n'avoir vu que la moitié du torse de la victime après l'attaque, avec le requin qui tournait autour. Le corps n'a pas été retrouvé.

Le drame aurait-il pu être évité ? Les surfeurs ont indiqué avoir remarqué un très gros requin, qu'ils avaient surnommé Brutus, nageant à proximité, lors des jours précédant l'attaque. Et aux yeux des scientifiques spécialisés dans le milieu marin de la région, la côte ouest de l'Australie est l'endroit au monde comptant le plus d'attaques mortelles par des requins. Même s'ils tiennent à relativiser les chiffres : si les requins sont fréquents dans les eaux australiennes, mais les attaques mortelles sont rares - 15 en moyenne par an, dont au moins une mortelle. Reste le constat d'une réelle augmentation, observée depuis quelques années. Mais pour les scientifiques, elle est plutôt liée à la hausse du nombre de personnes pratiquant des sports nautiques.

Y a-t-il davantage de requins ?

Les politiques ne l'entendent pas forcément de cette oreille. "Nous consacrons 14 millions de dollars australiens (11,7 millions d'euros) supplémentaires pour mieux comprendre les requins blancs et les raisons de ces attaques", s'est justifiée devant la presse le ministre de la Pêche de l'Etat d'Australie occidentale, Norman Moore. Avant d'ajouter : "Je me demande si ces recherches nous diront que le nombre de requins blancs a augmenté, et alors nous devrons peut-être nous demander s'ils doivent rester une espèce protégée". La question est donc posée.

Un programme d'observation et de suivi des requins a été mis en place en 2011 et montre que ces animaux, qui n'ont pas de prédateurs à part les hommes, d'autres requins et des cétacés, peuvent rester au large de la côte ouest de l'Australie pendant des mois. Après la précédente attaque, en mars 2012, le Premier ministre de l'Etat, Colin Burnett, avait exclu un programme d'abattage, expliquant que les requins vivaient dans la mer... et qu'il y aurait donc toujours un risque pour l'homme de s'y baigner.

Commenter cet article

  • ilesmarquises : Quelle stupidité ! Si un homme se balade dans la jungle et se fait dévorer par un lion il faut éliminer les lions aussi ? Tant qu'on y est éliminons tous les fauves et tous les prédateurs de la planète comme çà on sera tranquilles !

    Le 18/07/2012 à 00h19
  • a1n2n2e3 : @sivoul : " un requin avait mangé un pétrolier " : vous avez un humour que j'envie ...

    Le 16/07/2012 à 16h06
  • chongtak : Oui et d'ailleur pour les avalanches, c'est simple il faut raser les montagnes.

    Le 16/07/2012 à 08h17
  • morob... : Tout à fait d'accord! on sait les risques que l'on prend lorsqu'on fait ce sport dans une eau où il y a ce type d'animal. donc, la question de les protéger ne se pose même pas.

    Le 16/07/2012 à 07h27
  • bad-karma : Faut il exterminer les requins pour que les surfers puissent s'adonner à leur passion ??? Faut il protéger l'homme qui tue ses semblables, peut être même des surfers ?????... Il serait peut être temps pour l'humanité de partager la planète avec les autres espèces animales végétales et minérales.... il me semble que si l'on écoutait les animaux, il se pourrait qu'ils soient en train de se poser la question : doi' on protéger l"homme qui tue des requins, das baleines, des thons, des oiseaux, qui arrache des millions d'arbres, qui pollue la terre, qui souille les océans .....

    Le 16/07/2012 à 07h08
      Nous suivre :
      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      Dark Vador en campagne pour les élections législatives ukrainienne

      logAudience