France : pas de 3ème réacteur EPR d'ici à 2020?

Edité par
le 03 juin 2009 à 15h42
Temps de lecture
2min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

 

« La révolution énergétique française, c'est "économie d'énergie, économie d'énergie, économie d'énergie", et développement très puissant des énergies renouvelables », insiste M. Borloo.
 
« Deux EPR ont d'ores et déjà été décidés » à Flamanville (Manche) et Penly (Seine-maritime), rappelle Jean-Louis Borloo.
 
Selon le ministre, « il n'y a pas de nécessité » de construire de nouveaux réacteurs « pour des besoins énergétiques nouveaux », la consommation d'électricité devant rester stable, voire baisser légèrement, dans les 10 prochaines années.
 
La question d'un troisième EPR pourrait se poser « ultérieurement » si l'Agence de sûreté nucléaire n'autorisait pas le prolongement de la durée de vie des centrales actuelles au-delà de 30 ou 40 ans, précise Jean-Louis Borloo. 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

  • Ghislain : Bonjour je mis connait en énergie nucléaireetmon opinion c'est que l'énergie nucléaire rapportent beaucoup d'éléctricité mais d'une façon ou il faut respecter des règles et évidemment il faut gérer les déchets et plein d'autres souci le nucléaire évite beaucoup d'éolienne et de panneau solaire mais ces énergies ne polluent pas l'avantage moi je suis contre le nucléaire car penser au génération ..

    Le 15/07/2009 à 20h30

      Les dernières infos

      Nous suivre :

      A 7 ans, ils effraient un voleur de voiture à l'aide d'un jouet en plastique

      logAudience