En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
Rejoignez-nous sur Facebook
Retrouvez les coulisses de l'info TF1 et LCI et partagez les meilleures vidéos avec vos amis
Devenez fan

L'Arctique perd encore un bloc de glace

Edité par
le 03 septembre 2008 à 12h34
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Un pan de glace d'une superficie de 55 km2 s'est détaché dans le nord de l'Arctique et dérive désormais dans l'océan Arctique ! La plate-forme glaciaire de Markham, l'un des cinq derniers plateaux de glace toujours en place dans cette partie du monde, s'est donc détachée de l'île d'Ellesmere en août. Est-ce une nouvelle conséquence visible du réchauffement climatique ? Selon certains experts, les températures augmentent trop rapidement dans certaines parties de l'Arctique et ce phénomène serait dû au réchauffement climatique.

Deux autres pans de glace, représentant une superficie de 122 km2, se seraient aussi détachés de la plate-forme Serson. Derek Mueller, spécialiste de l'Arctique à l'université Trent d'Ontario a avoué : "Ces événements importants soulignent la rapidité des changements en cours dans l'Arctique. Ces changements sont irréversibles avec le climat actuel et indiquent que les conditions environnementales qui avaient préservé ces plates-formes glaciaires pendant des milliers d'années ne sont plus présentes". Il a ensuite précisé : "La totalité des blocs de glace qui se sont détachés cet été des plateaux glaciaires représentent une superficie de 215 km2 soit plus de trois fois la taille de Manhattan".

Le Dr Copland tient le même discours pessimiste et alarmant : "Les pertes de plateaux de glace sont dues à une hausse de la température et à la baisse de la quantité de glace sur l'océan... Le retrait de la couverture glaciaire de l'océan Arctique a permis aux vents et aux vagues de provoquer des fissures qui ont fini par entraîner des ruptures. Le réchauffement est plus rapide aux pôles et la température a augmenté en moyenne de deux degrès celsisus au cours des cinquante dernières années dans la zone d'Ellesmere. Et ce réchauffement est encore plus net en hiver".

Le saviez-vous ? Les plateaux de glace de l'île d'Ellesmere sont formés de glace marine, de neige accumulée et parfois de glace glaciaire. Ces formations naturelles, qui sont parfois âgées de 4.500 ans et qui possèdent une épaisseur d'environ quarante mètres, sont très différentes de la glace marine ordinaire.  

 

 

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      Paradise Lost : un making of exclusif du film sur Pablo Escobar

      logAudience