L'Espagne et la Grèce luttent contre les feux

Edité par
le 03 août 2009 à 11h26
Temps de lecture
4min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Des incendies de forêt estivaux continuaient de faire rage dimanche dans deux pays du sud de l'Europe, l'Espagne et la Grèce, mobilisant des centaines de pompiers dans le combat contre le feu.
 
 
 
 
 
L'Espagne est particulièrement touchée cette année. Une dizaine de personnes, dont six pompiers, ont péri dans les flammes depuis le début de l'été, et 75.000 hectares sont déjà partis en fumée depuis janvier, dont 45.000 hectares ces deux dernières semaines.
 
Cela représente presque le double de la surface brûlée sur l'ensemble de l'année 2008 (39.900 hectares).
  

  • Aux Canaries :

  

 

Dimanche soir, l'incendie continuait d'échapper à tout contrôle sur l'île de La Palma, dans l'archipel des Canaries.
 

Selon les autorités locales, l'incendie qui fait rage depuis samedi sur l'île canarienne de La Palma serait partiellement contrôlé lundi matin, après avoir ravagé plus de 2.000 hectares de pinèdes et entraîné l'évacuation de près de 4.000 personnes.
 
 
L'incendie de La Palma continuerait de progresser à l'est, alors que le front ouest, qui avançait vers une zone de laves volcaniques peu boisée, a été maîtrisé. « Les conditions météorologiques vont jouer un rôle important dans la maîtrise de cet incendie. La zone affectée, dont le ciel est couvert, devrait connaître lundi de faibles précipitations, tandis que les températures ont sensiblement baissé », précisent les autorités locales.

 
Près de 4.000 personnes ont dû être évacuées samedi de leurs habitations. Environ 500 pompiers, gardes-forestiers et militaires assistés de moyens aériens luttaient contre les flammes qui progressaient sur deux fronts, contre trois samedi.
 
 
 
 
Le chef du gouvernement espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a décrit les incendies comme « graves », reconnaissant que l'Espagne « connaissait un été très difficile sur le plan de la lutte contre le feu ».
 
 

  • En Aragon :

Lundi, l'incendie en Aragon serait maîtrisé, selon les services de secours  
cet incendie s'est déclenché samedi en Aragon, près de Calatayud, et était considéré comme étant « sous contrôle » dimanche soir, après avoir brûlé environ 720 hectares de forêts, selon les autorités régionales. Deux pyromanes présumés auraient été arrêtés.
 
 
 
 
 
Dimanche, la Protection civile a placé la région d'Athènes, le nord-ouest du Péloponnèse, l'Eubée et la Grèce au niveau 4 des risques d'incendies (sur une échelle de 5), en raison des températures élevées (35° Celsius), de la sécheresse et de forts vents.
 
Dimanche, deux incendies importants continuaient de brûler.
 

  • Dans le Péloponnèse :

   Un nouvel incendie se serait déclenché dimanche après-midi dans le Péloponnèse, ravageant une forêt de sapins dans le massif de Ménalon (département d'Arcadie)..
 
 
Quatre avions, un hélicoptère, onze véhicules et 46 hommes luttaient contre le feu, attisé par de forts vents, dans une région « difficile d'accès », expliquent les pompiers.

  • Dans le Kavala :

  
Dimanche, les pompiers grecs luttaient aussi contre un feu qui s'est déclaré dans un ravin dans le département de Kavala (nord). Un hélicoptère, six véhicules et 32 hommes ont été envoyés sur place pour le maîtriser.
 
 
 
 
 
 
 
 

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Nous suivre :

      Zapnet : la glace plus forte que le pont ?

      logAudience