En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le chef indien Raoni invité de l'Elysée et de TF1


le 29 novembre 2012 à 18h24 , mis à jour le 29 novembre 2012 à 21h37.
Temps de lecture
3min
Raoni, invité exceptionnel du 20 heures : l'interview intégrale
A lire aussi
EnvironnementIl serait âgé de 82 ans. Le chef indien brésilien Raoni est en France ce jeudi. Reçu à l'Elysée, il a dit être "heureux" de plaider la cause de l'Amazonie. Découvrez également son interview au 20h de TF1 ce jeudi soir.

Le chef charismatique se bat depuis toujours pour la survie de sa tribu, les Kayapo, et pour la préservation de la forêt amazonienne. Après une rencontre formelle avec François Hollande à l'Elysée jeudi après-midi, il est venu sur le plateau du 20 heures de TF1 pour témoigner auprès des Français de son combat, qu'il estime être plus important que jamais.

Arborant sa légendaire coiffe à plumes jaunes et son fameux plateau labial, le chef indien brésilien a dénoncé les dangers qui guettent l'Amazonie. Et, in fine, le monde entier. Car pour Raoni, la santé de ce poumon de la planète est une question fondamentale pour l'humanité entière. Dénonçant la cupidité de certains et une forme de laisser-aller, voire d'abandon, du gouvernement brésilien, le chef tribal s'est déclaré plus que jamais inquiet pour l'état de la forêt. Il a aussi dénoncé cette forme d'acculturation qui menace son peuple, qui a désormais accès à Internet. "Les jeunes ont accès à ces informations, ils apprennent désormais le portugais. C'est inquiétant car ça met notre culture en danger", s'est-il désolé.

Auparavant dans la journée, le chef Raoni avait également plaidé la cause de l'Amazonie et  l'Elysée où il a été reçu par le président François Hollande. Raoni, qui serait âgé de 82 ans, s'est dit "heureux" de cette rencontre, se félicitant du soutien du président de la République, des Français de "l'Europe et du monde". Le chef Raoni effectue actuellement une tournée en Europe qui devait le mener également en Allemagne, en Suisse et en Hollande pour soutenir la campagne "Urgence Amazonie", organisée par Planète Amazone avec le soutien de la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et pour l'Homme et Amazon Watch.
 
Selon Nicolas Hulot, l'impact de projets agricoles ou miniers français sur la forêt amazonienne a été évoqué lors de cet entretien tout comme le barrage géant de Belo Monte, sur le fleuve Xingu, un affluent de l'Amazone au nord du Brésil. Le chef indien est un opposant à ce projet qui a vu le groupe Alstom signer un contrat de 500 millions d'euros avec une compagnie brésilienne pour la fourniture de deux turbines.

 

Retrouvez le site de planète Amazone : http://www.raoni.com/ 

Rendez-vous aussi sur la page du 20h de Gilles Bouleau.

Commenter cet article

  • : Maman

    Le 01/12/2012 à 16h13
  • zoroastran : Tu vas voir la tête du climat si l'Amazonie disparait ! Tu n'auras plus besoin d'être protégé à ce moment là !

    Le 30/11/2012 à 07h21
  • zoroastran : C'est consternant certains messages ! Ses peuples sont en train de disparaitre, poussés vers les villes et chassés de leur territoire ! Bien sûr qu'il faut les soutenir ! Mais si vous écoutez bien son témoignage, il ne se plaint pas lui indien, il se scandalise que la forêt amazonienne disparaisse chaque année un peu plus !

    Le 30/11/2012 à 07h20
  • mrlamour : Merci au Président François Hollande de l'avoir invité. Beau combat !

    Le 30/11/2012 à 00h52
  • louis61ans : Et pourquoi le président ne parlerait-il pas aussi avec "Génération Identitaire" qui ont aussi le même dialogue que celui de Raoni.

    Le 29/11/2012 à 19h00
      Nous suivre :
      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      Décès de Christophe de Margerie : les images et la reconstitution du crash

      logAudience