En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : OGM

Maïs transgénique MON810 : "Il y aura une prolongation du moratoire", assure Hollande

avec
le 02 août 2013 à 16h54 , mis à jour le 02 août 2013 à 17h04.
Temps de lecture
3min
Des épis de maïs.
À lire aussi
EnvironnementLe président a ajouté, vendredi, qu"il était cependant nécessaire de "sécuriser juridiquement cette décision sur le plan national et surtout sur le plan européen", au lendemain de l'annulation par le Conseil d'Etat de l'interdiction de cultiver ce maïs.

Stéphane Le Foll avait déjà affirmé que la décision du Conseil d'Etat "ne remettait pas en cause" la position du gouvernement. François Hollande l'a confirmé ce vendredi. "Il y a aura une prolongation du moratoire" sur la culture du maïs transgénique MON810 de la firme américaine Monsanto, a-t-il déclaré lors d'une visite en Dordogne. Ce moratoire a été instauré en mars 2012, la culture de ce maïs étant de fait suspendue en France depuis 2008.

Le président a ajouté qu'il était toutefois nécessaire de "sécuriser juridiquement cette décision sur le plan national et surtout sur le plan européen". La veille, le Conseil d'État a annulé l'interdiction de cultiver en France le maïs OGM MON810. "Il ressort en effet de la jurisprudence de la Cour de justice de l'Union européenne qu'une telle mesure ne peut être prise par un Etat membre qu'en cas d'urgence et en présence d'une situation susceptible de présenter un risque important mettant en péril de façon manifeste la santé humaine, la santé animale ou l'environnement", a expliqué l'instance dans sa décision.

"Pourquoi nous avons fait le moratoire sur les OGM? Non pas parce que nous refusons le progrès, mais au nom du progrès. Nous ne pouvons pas accepter qu'un produit, un maïs, puisse avoir des conséquences défavorables sur les autres productions", a poursuivi François Hollande, qui s'exprimait depuis une ferme de la région de Sarlat.

  Alimentation : ce que les Français pensent des OGM.

Commenter cet article

  • kariboutic : Le scandal, c'est qu'on se pose la question? doit on autoriser un poison qui n'est autre qu'une machine a cancer ?

    Le 03/08/2013 à 01h56
      Nous suivre :
      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      L'Hérault sous les eaux filmé depuis un hélicoptère

      logAudience