ARCHIVES

Malgré la pluie, les nappes phréatiques encore à sec


le 17 août 2011 à 22h51 , mis à jour le 18 août 2011 à 14h36.
Temps de lecture
3min
Sécheresse : restrictions d'eau dans l'Eure

Dans la région d'Evreux, des mesures de restrictions d'eau ont été prises pour faire face à la sécheresse après le mois d'avril très chaud. Un arrêté pris dans une soixantaine de communes. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
EnvironnementLes deux tiers des nappes phréatiques de France affichaient au 1er août un "niveau inférieur à la normale". Seuls le Sud-Est et l'Alsace présentent des niveaux d'eau plus favorables, selon le Bureau de recherches géologiques et minières.

Maudite par les vacanciers au mois de juillet, la pluie n'aura même pas permis de remettre les nappes phréatiques françaises à flot. Selon le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), les deux tiers d'entre elles affichaient au 1er août un "niveau inférieur à la normale". Alors qu'en Alsace les pluies ont permis de recharger relativement vite les nappes, dans les régions du Bassin parisien, du Sud-Ouest, de Rhône-Alpes et Franche-Comté les niveaux restent toujours "très inférieurs à la normale", selon la carte de l'état des nappes d'eau souterraine publiée mercredi. Dans ces dernières régions, "la situation est le résultat de plusieurs années de déficit pluviométrique", précise le BRGM dans un communiqué.

Un espoir est cependant permis, car le niveau des nappes d'eau souterraine était en hausse fin juillet pour 17% d'entre elles et stable également pour 17%, soit une légère progression par rapport à la situation fin juin. En Alsace par exemple, sur de nombreux points de suivi, les niveaux des nappes sont "repassés au-dessus des normales saisonnières" en juillet. Dans le secteur de Valence, dans la Drôme, les nappes des alluvions anciennes ont bénéficié d'une recharge substantielle avec les épisodes pluvieux de juin et juillet.

Le printemps le plus sec depuis 50 ans

  
Le BRGM a relevé qu'il s'agissait là d'une "dynamique assez inhabituelle en période estivale qui contribue à rehausser les niveaux qui regagnent des valeurs proches, voire supérieures, à la normale." En Languedoc-Roussillon, les nappes présentaient également des niveaux supérieurs aux normales.Cependant, le niveau de 66% des nappes d'eau souterraine affichait toujours une baisse relative. C'est le cas de la Beauce calcaire, de la plaine de Valence, et de la nappe de la Craie en bassin Seine-Normandie.Au 1er juin dernier, après le printemps le plus sec depuis 50 ans, près de
80% des nappes phréatiques se situaient à un "niveau inférieur à la normale".

Commenter cet article

  • sophie70000 : Bebert59560 parlait du fameux liquide jaune.... hahaha quand on lit votre com' et les fautes, on comprend mieux....... !!!! ;-D

    Le 19/08/2011 à 23h29
  • michel.m : C'est le gassepiage et la non responsqbilite des touristes

    Le 19/08/2011 à 12h10
  • erichiller : Winstonv : L ´ignorance est ce qu ´ il y a de pire...Les nappes se rechargent en Automne et ao Printemps , pas en été ou l´eau s´evapore...D´autre part la sécehresse s´analyse au niveau mondial : En Afrique de l´est , dans certains Etats US, en Chine , en Siberie etc...La sécheresse atteint des niveaux jamais atteints depuis des millénaires....

    Le 18/08/2011 à 16h24
  • ormic : Ormic 36 Depuis plus de cinquante ans, pour favoriser les cultures intensives, nous avons remembré en détruisant des zones végétales et humides favorables aux échanges atmosphériques, nous avons drainé des milliers d'hectares de terre pour évacuer rapidement les eaux des précipitations vers les fossés, les rus, et les rivières, nous avons canalisé nos grands fleuves pour éviter qu'ils n'inondent leurs bassins, nous avons même pompé à tire larigo ces nappes léguées depuis des milliers d'années par la nature, et puis nous sommes maintenant 65 millions d'individus qu'il faut satisfaire en captant les sources qui alimentent nos ruisseaux et rivières, et en couvrant notre territoire de bitume, béton, et constructions. Cà c'est un état de lieu, Pendant ce temps là, nos écolettes et nos écolos font leur spectacle à Clermont.

    Le 18/08/2011 à 15h52
  • ouam90 : Nous voulons toujours plusa lrso forcément à un moment les reserves baissent.. Ce n'est pas la faute à la chaleur ou aute manque de pluie mais notre volonté de consommer plus...

    Le 18/08/2011 à 13h50
      Nous suivre :

      Jugé dépressif, un panda autorisé à regarder son ami à la télé

      logAudience