En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Nouvel échouage de baleines en Nouvelle-Zélande

Edité par
le 21 février 2011 à 10h45
Temps de lecture
2min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu


Plusieurs des cétacés étaient morts et 48 ont été euthanasiés en raison de l'impossibilité de les remettre à la mer. "Nous avons vite compris qu'il faudrait au moins de 10 à 12 heures avant de pouvoir essayer de les remettre à la mer, mais qu'à cause du soleil et de la chaleur, beaucoup mourraient avant" a déclaré le porte-parole.

Les baleines pilotes, appelées aussi globicéphales, peuvent atteindre 20 mètres de long et sont les baleines les plus fréquentes dans les eaux néo-zélandaises.

Les échouages de baleines pilotes sont fréquents en Nouvelle-Zélande. En septembre 2010, un groupe de quatre-vingts baleines pilotes s'était échoué sur une plage du pays. Début février, 80 cétacés avaient été retrouvés encore échoués.

Comment expliquer ces échouages ? Selon des scientifiques, il pourrait y avoir deux raisons : leur sonar se brouille en eau peu profonde ou tout le groupe suit un des membres du groupe qui est malade et rejoint la côte.

Commenter cet article

  • Shatane : J' ai contacté plusieurs fois les medias et personnes n écoutent je les avais avertis que quand les baleines s' échouaient d être très attentif et de se préparer à un séisme......Regardez ce qui arrive présentement, vous n avez qu' a vérifié vous même et vous aurez la conclusion évident des baleines qui viennent s échouer. Les animaux agissent d' instinct et ils connaissent le danger.....que ce soit dans l eau ou sur la terre, un séisme de 6,3 et plus c est terrifiant. CNN a été avertit et les media de Christchurch aussi mais personne ne veut savoir mais quand il y a catastrophe, on se regrette et il est trop tard.......pourtant Christchurch a eu des avertissements de plusieurs petits séisme d un un très fort de 7,7.

    Le 22/02/2011 à 04h37

      Les dernières infos

      SEPT A HUIT - Ses fans risquent d’être déçus, mais la chanteuse le dit, elle n’envisage pas de reprendre sa carrière de rappeuse. Et pour cause, difficile pour elle de dissocier son art du milieu dans lequel elle évoluait et qu’elle juge sévèrement aujourd’hui. Surtout, Diam’s se voyait rappeuse pour exprimer sa colère. Une colère qu’elle n’a plus aujourd’hui, en femme heureuse.
      Nous suivre :
      Pollution : des paysages entiers disparaissent dans le "smog" chinois

      Pollution : des paysages entiers disparaissent dans le "smog" chinois

      logAudience