En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Qu'est-ce que le protocole de Kyoto ?

Edité par
le 07 décembre 2009 à 08h07
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Le sommet sur le climat, qui se tient du 7 au 18 décembre 2009 à Copenhague au Danemark, vise notamment à trouver un traité, qui succèdera au protocole de Kyoto.


Ce premier traité, qui est à ce jour l'unique instrument multilatéral de lutte contre l'effet de serre contraignant sur le climat, a été conclu en décembre 1997 et il est entré en vigueur en février 2005. Il vise une réduction mondiale des émissions de six principaux gaz à effet de serre (GES), dont le CO2, d'au moins -5 % en 2012 par rapport à 1990.

Bond des émissions polluantes

Malgré ce protocole, une étude, publiée en novembre dans la rue Nature Geoscience, montrent que les émissions ont pourtant bondi de + 41 % par rapport à 1990. Quant aux émissions liées à l'utilisation d'énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), elles ont aussi bondi de 29 % entre 2000 et 2008, malgré un léger ralentissement l'an dernier dû à la crise.


Ces engagements contraignants inscrits dans le protocole de Kyoto ne concernent que 38 pays industrialisés (dont l'Union européenne), qui ont accepté de le ratifier.
Il faut rappeler que les Etats-Unis est le seul pays dit développer à ne pas avoir ratifié ce traité.  
Ces pays (dits de l'Annexe 1) représentaient 46 % des gaz à effet de serre en 2004 (pour 20 % de la population mondiale et 57 % du PIB) : ils se sont vu imposer des "objectifs différenciés" de -8 % pour l'Union européenne à +15,0 % pour la Russie, -6 % pour le Canada ou le Japon.

Les pays émergents dont la Chine, devenue premier pollueur mondial (19 % des émissions) ou l'Inde sont exonérés au même titre que l'ensemble des pays en développement malgré leur croissance exceptionnelle. Le protocole de Kyoto prend fin en 2012.

Commenter cet article

  • Cissé Baba : Salut!je souhaite que ce sommet soit cette fois -ci le lieu d'un engagement concret de la part des puissances mondiales(USA,CHINE)à reduire leurs émisssions...Et surtout,à apporter de l'aide chiffrée à l'égard des pays vulnérables.merci

    Le 07/12/2009 à 11h54

      Les dernières infos

      Nous suivre :
      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      Extrait SEPT à HUIT : 3000 euros la nuit pour marcher dans les pas polynésiens de Marlon Brando

      logAudience