En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Qu'est-ce que le protocole de Kyoto ?

Edité par
le 07 décembre 2009 à 08h07
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Le sommet sur le climat, qui se tient du 7 au 18 décembre 2009 à Copenhague au Danemark, vise notamment à trouver un traité, qui succèdera au protocole de Kyoto.


Ce premier traité, qui est à ce jour l'unique instrument multilatéral de lutte contre l'effet de serre contraignant sur le climat, a été conclu en décembre 1997 et il est entré en vigueur en février 2005. Il vise une réduction mondiale des émissions de six principaux gaz à effet de serre (GES), dont le CO2, d'au moins -5 % en 2012 par rapport à 1990.

Bond des émissions polluantes

Malgré ce protocole, une étude, publiée en novembre dans la rue Nature Geoscience, montrent que les émissions ont pourtant bondi de + 41 % par rapport à 1990. Quant aux émissions liées à l'utilisation d'énergies fossiles (pétrole, gaz, charbon), elles ont aussi bondi de 29 % entre 2000 et 2008, malgré un léger ralentissement l'an dernier dû à la crise.


Ces engagements contraignants inscrits dans le protocole de Kyoto ne concernent que 38 pays industrialisés (dont l'Union européenne), qui ont accepté de le ratifier.
Il faut rappeler que les Etats-Unis est le seul pays dit développer à ne pas avoir ratifié ce traité.  
Ces pays (dits de l'Annexe 1) représentaient 46 % des gaz à effet de serre en 2004 (pour 20 % de la population mondiale et 57 % du PIB) : ils se sont vu imposer des "objectifs différenciés" de -8 % pour l'Union européenne à +15,0 % pour la Russie, -6 % pour le Canada ou le Japon.

Les pays émergents dont la Chine, devenue premier pollueur mondial (19 % des émissions) ou l'Inde sont exonérés au même titre que l'ensemble des pays en développement malgré leur croissance exceptionnelle. Le protocole de Kyoto prend fin en 2012.

Commenter cet article

  • Cissé Baba : Salut!je souhaite que ce sommet soit cette fois -ci le lieu d'un engagement concret de la part des puissances mondiales(USA,CHINE)à reduire leurs émisssions...Et surtout,à apporter de l'aide chiffrée à l'égard des pays vulnérables.merci

    Le 07/12/2009 à 11h54

      Les dernières infos

      La doyenne de l'humanité Jeralean Talley a fêté ses 116 ans ce dimanche à l’église d’Inkster, dans le Michigan. Née le 23 mai 1899 dans l'État de Géorgie, cette Américaine est devenue la doyenne de l’humanité en avril dernier après la mort Gertrude Weaver, elle aussi Américaine. Cette longévité, elle la doit à sa foi spirituelle, a-t-elle affirmé.
      Nous suivre :
      Mexique : une tornade dans le nord du pays fait au moins 11 morts

      Mexique : une tornade dans le nord du pays fait au moins 11 morts

      logAudience