En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Réchauffement : pas de quartier pour l'Asie

Edité par
le 14 novembre 2009 à 09h17
Temps de lecture
2min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Le changement du climat affectera aussi les villes les plus développées comme Hong Kong et Singapour, qui devront probablement faire face à des inondations, provoquées par la montée du niveau de la mer.

"Ces villes doivent sans délais s'adapter, afin de protéger les vies de leurs millions d'habitants, l'énorme richesse qui s'y trouve et leur importante contribution au PIB de leur pays respectif" affirme Kim Carstensen, responsable du climat au WWF.
Il appelle aussi les pays développés à soutenir, financièrement et technologiquement, ces efforts d'adaptation. De nombreuses villes sont devenues d'immenses mégalopoles, où les investissements en infrastructures n'ont pas suivi le bond de la population et des constructions ces dernières décennies.

Le réchauffement pourrait également permettre à certaines maladies, comme la dengue, de se répandre dans ces villes, souligne le WWF.

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience