En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Les mammifères méditerranéens...en péril !

Edité par
le 15 septembre 2009 à 11h00
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

Concernant les mammifères de la région méditerranéenne, "une espèce sur six est menacée d'extinction sur le plan régional" précise cette étude fondée sur une évaluation de la conservation de 320 mammifères, à l'exception des baleines et des dauphins.


L'Union internationale pour la conservation de la nature  certifie que sur les 320 espèces de mammifères observées, "3% sont en danger critique d'extinction, 5% sont en danger et 8% sont vulnérables". Un quart des mammifères méditerranéns ont une population en déclin, dont 20 espèces spécifiques à la région.

Selon l'Union internationale pour la conservation de la nature, la principale menace pour ces mammifères est la destruction de leurs habitats causée par l'agriculture, la pollution ou l'urbanisation et ils sont également touchés par la chasse et les espèces envahissantes.

Que faire ?

Helen Temple, qui a pris part à cette étude, a la solution ! Il faut "restaurer les habitats et les chaînes alimentaires (..) encourager la population à accepter les grands prédateurs, améliorer la gestion des aires protégées et mieux appliquer la législation relative à la chasse".


Dans le pourtour méditerranéen, les grands herbivores, comme les cervidés, les carnivores et même les lapins et les lièvres, sont "particulièrement menacés" indique cette Union qui rappelle que  huit espèces se sont déjà éteintes, dont le daim persan et l'hippopotame commun.
L'étude montre aussi que les rongeurs, les musaraignes, les hérissons ou encore les taupes, ont "de plus en plus de mal à survivre".
Elle souligne que "des concentrations particulièrement élevées d'espèces menacées" se trouvent dans les montagnes de Turquie, du Levant ou du nord-ouest africain.

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Candidat face à Hervé Mariton et Nicolas Sarkozy, l'ancien ministre est persuadé de l'emporter lors du scrutin interne du parti de droite samedi prochain. Il a rejeté, dimanche, la "guerre des chefs" avant 2017, estimant que les huées contre Alain Juppé au meeting de l'ancien chef de l'Etat la veille n'auraient "pas dû se produire".
      Nous suivre :
      Un incendie dans le métro de Londres

      Un incendie dans le métro de Londres

      logAudience