En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Suisse: fuite d'un produit chimique dans une usine

Edité par
le 24 septembre 2010 à 17h00
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu


La fuite s'est déclarée dans la nuit de jeudi à vendredi sur "une pompe" d'un mécanisme de production de l'usine "pour des raisons encore inconnues" a expliqué la police de Bâle.

Cet incident a "entraîné la dispersion de 3.000 litres de chlorure de chloracétyle" puis, en raison de l'humidité "la formation d'un nuage d'acides chlorhydrique (utilisé comme réactif dans l'industrie chimique) et acétique" a-t-elle ajouté. "Ces produits sont en principe assez dangereux mais le nuage est resté localisé au-dessus de l'usine" a précisé un porte parole de la police Meinrad Stöcklin.

"Les pompiers sont parvenus à dissiper le nuage vers 9h45 avec de l'eau" a-t-il ajouté précisant qu'"aucun blessé n'(était) à déplorer pour le moment". Quant à la fuite, "elle a pu être rapidement colmatée", n'entraînant que la fermeture partielle de l'usine, a-t-il encore indiqué.
 
Une partie des 3.000 litres se sont déversés dans un bassin de récupération au rez-de-chaussée de l'usine qui est actuellement en train d'être pompé, a précisé la police, selon laquelle il n'y a pas de risque établi pour la population locale ainsi que l'environnement.

L'alerte avait été donnée dans le secteur de la zone industrielle de Schweizerhalle, mais également dans les communes de Pratteln et Muttenz où une odeur d'acide acétique (vinaigre) s'est répandue. Selon la police, la teneur en acides dans l'air n'était pas supérieure à la normale.  

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Les jihadistes du groupe Etat islamique ont de nouveau frappé la France mardi, dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray où un prêtre a été égorgé et cinq personnes retenues en otage. L'un des deux assaillants était connu de la justice antiterroriste et portait un bracelet électronique. Un Conseil de sécurité doit se tenir à l'Elysée ce matin, et le président réunira la Conférence des représentants des cultes de France.
      Nous suivre :

      Saint-Etienne-du-Rouvray : recueillements et bougies déposées sur les lieux du drame

      logAudience