En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Thon rouge : la CITES soutient l'interdiction

Edité par
le 05 février 2010 à 17h04
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

La CITES, organisation affiliée à l'ONU chargée de la protection des espèces en danger, a annoncé vendredi qu'elle soutenait la proposition d'interdire le commerce international de thon rouge, qui sera soumise à ses 175 membres lors de son assemblée au Qatar en mars. "Nous recommandons que les parties approuvent la proposition faite par Monaco", a expliqué le responsable de l'unité scientifique de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) David Morgan.
Monaco a réclamé cet automne l'inscription du thon rouge, menacé d'extinction, à l'annexe 1 de la CITES, qui en proscrit de facto le commerce international. Cette décision pourrait être prise dès la réunion de l'organisation prévue du 13 au 25 mars à Doha.
 
 

 Un thon rouge

 

«Fondée sur des critères scientifiques »
 
"Notre opinion est que les critères requis pour inclure cette espèce à l'annexe 1 sont remplis et que le commerce international doit être interdit", a ajouté M. Morgan. Donnant l'assurance que cette recommandation était fondée sur des critères scientifiques, M. Morgan a expliqué que les stocks de thon rouge, que l'on trouve dans certaines parties de l'Atlantique et de la Méditerranée, avait globalement chuté de 80%. Les quotas actuels de pêche sont de 22.000 tonnes par an, vendues à prix d'or. Selon la CITES, un poisson de 650 kilos peut facilement atteindre les 120.000 dollars

Commenter cet article

      Les dernières infos

      Le pays observe samedi une journée de deuil pour les nombreuses victimes du tremblement de terre survenu mercredi. A Ascoli Piceno, un gymnase a notamment été transformé en chapelle ardente pour permettre aux habitants de se recueillir. Le président Sergio Mattarella et le Premier ministre Matteo Renzi ont fait le déplacement.
      Nous suivre :

      Les cascades, l’endroit idéal pendant la canicule

      logAudience