En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×

Thon rouge : la CITES soutient l'interdiction

Edité par
le 05 février 2010 à 17h04
Temps de lecture
3min
[Expiré] [Expiré] festival avignon

Crédits : AFP

À lire aussi
Actu en continu

La CITES, organisation affiliée à l'ONU chargée de la protection des espèces en danger, a annoncé vendredi qu'elle soutenait la proposition d'interdire le commerce international de thon rouge, qui sera soumise à ses 175 membres lors de son assemblée au Qatar en mars. "Nous recommandons que les parties approuvent la proposition faite par Monaco", a expliqué le responsable de l'unité scientifique de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) David Morgan.
Monaco a réclamé cet automne l'inscription du thon rouge, menacé d'extinction, à l'annexe 1 de la CITES, qui en proscrit de facto le commerce international. Cette décision pourrait être prise dès la réunion de l'organisation prévue du 13 au 25 mars à Doha.
 
 

 Un thon rouge

 

«Fondée sur des critères scientifiques »
 
"Notre opinion est que les critères requis pour inclure cette espèce à l'annexe 1 sont remplis et que le commerce international doit être interdit", a ajouté M. Morgan. Donnant l'assurance que cette recommandation était fondée sur des critères scientifiques, M. Morgan a expliqué que les stocks de thon rouge, que l'on trouve dans certaines parties de l'Atlantique et de la Méditerranée, avait globalement chuté de 80%. Les quotas actuels de pêche sont de 22.000 tonnes par an, vendues à prix d'or. Selon la CITES, un poisson de 650 kilos peut facilement atteindre les 120.000 dollars

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      Ice Bucket Challenge : Obama et Poutine ont refusé, voici le 1er président à relever le défi

      logAudience