En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La Nasa part à la recherche de la vie dans l'Espace


le 07 mars 2009 à 10h00
Temps de lecture
3min
Le téléscope Kepler

Le téléscope Kepler / Crédits : Nasa

A lire aussi
TechniquesLe télescope Kepler lancé cette nuit va explorer la Voie Lactée à la recherche de planètes soeurs de la Terre pouvant abriter la vie.

La question que se pose l'humanité depuis des centaines voire des milliers d'années aura peut-être sa réponse dans les prochaines décennies. La Nasa a lancé avec succès vendredi soir un télescope de 1,03 tonne baptisé Kepler, dont la mission consiste à rechercher des planètes soeurs de la Terre, hors du système solaire, pouvant abriter la vie. Il s'agit de la première mission de l'agence spatiale américaine conçue pour  détecter des planètes rocheuses comme la Terre, en orbite autour d'étoiles, dont elles ne sont ni trop éloignées ni trop proches, de manière à ce que les températures puissent maintenir l'eau liquide à la surface, condition essentielle au développement de la vie.
 
"Ce n'est pas seulement une mission scientifique mais une mission d'importance historique", avait déclaré jeudi un responsable des missions scientifiques de la Nasa. "Le recensement planétaire que doit effectuer Kepler sera d'une grande importance pour savoir si des planètes de la même catégorie de taille et de  masse que la Terre sont fréquentes dans notre galaxie (la Voie Lactée)", a expliqué récemment le directeur de la division d'astrophysique de la Nasa. Elle permettra ainsi de "préparer de futures missions qui détecteront directement et établiront les caractéristiques de telles planètes en orbite autour d'étoiles proches", avait ajouté l'astrophysicien. Kepler a été baptisée en l'honneur de l'astronome allemand du XVIIe siècle, Johannes Kepler.
 
La Terre, une exception dans l'Univers ?
 
Cette mission de 600 millions de dollars au total doit scruter pendant au moins 3 ans et demi plus de 100.000 étoiles ressemblant à notre soleil, plus chaudes ou moins chaudes situées dans les constellations du Cygne et de la Lyre. Ceci représente un champ d'observation de la largeur de trois fois la lune vue de la Terre. La sonde y trouvera probablement des centaines de planètes de la taille de  la Terre, ou plus grandes, et plus ou moins éloignées de leur étoile, selon la Nasa. Si des planètes de type terrestre sont nombreuses dans la zone dite habitable, Kepler pourrait en découvrir des dizaines. En revanche s'il n'en trouve pas, cela pourrait signifier que la Terre est une exception dans l'Univers, a relevé William Borucki, responsable scientifique de la mission, selon lequel il faudra attendre la fin de la mission pour répondre à toutes ces questions.
 
Depuis 1995, 337 exoplanètes ont été découvertes autour d'étoiles mais elles sont toutes beaucoup plus grandes que la Terre et situées en des endroits où la  vie est impossible. Le satellite franco-européen Corot, lancé en 2006 pour rechercher des exoplanètes en scrutant 90.000 étoiles, a découvert la plus petite jamais  observée à ce jour - près de deux fois le diamètre de la Terre - très proche de son étoile et très chaude, avaient annoncé des astronomes en février. Il sera capable de détecter de très faibles changements lumineux indiquant  le passage d'une planète devant son étoile. Cette intensité lumineuse plus ou moins grande et la fréquence du passage permettront de calculer la taille de la planète, sa masse et sa durée de rotation autour de son astre après que les données recueillies auront été intégrées dans de puissants télescopes terrestres qui seront pointés sur les étoiles d'intérêt découverts par Kepler.
 
D'après agence

Commenter cet article

  • Wind bernard : Il me semble presomptueux de vouloir acheter un bout de planete...il faut deja construire les vaisseaux capables...de franchir les distances de la terre a la voie lactee...au dela de la planete terre...plus rien n'est a acheter...ni a vendre...la peau de l'ours avant de l'avoir tue... entre autres le corps humain actuel...n'est pas assez puissant pour observer/analyser/comprendre/digerer/emettre/recevoir...tous les messages eventuels de bontes/de puretes/de bonheurs...des habitants de la voie lactee...amen.

    Le 07/09/2009 à 00h01
  • Lilli : En effet, c'est une honte de dépenser tant d'argent dans toutes ses recherches alors que des gens meurent de faim !!!!!!!! l'être humain est lamantable, que les habitants des autres planètes continus à bien se cachés, pour leur sécurité !!!!!!!!! et c'est pauvres idiots de terriens qui veulent acheter des bout de planète, d'étoile ou de lune !!!!!!!!! PITOYABLE !!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Le 26/04/2009 à 17h14
  • JB : Je suis tout a fait d'accord avec Jonathan D. Qu est ce qui prouve que l eau est l element essentiel a toute sorte de vie??? A la vie humaine certes, mais n est il pas possible que d autres formes de vie n aie pas besoin d eau ou de temperatures qui ne soient pas extremes? Si on rapporte la taille de notre galaxie a l echelle de la terre, la voie lactee serait l equivalent d un chat de souris sur la terre. Il est tout a fait envisageable que d autres formes de vie totalement differentes de la notre puisse exister. Il y a 500 ans, on imagimait pas que la terre puisse etre ronde ou que ce soit elle qui tourne autour du soleil, pour ce genre de recherche il faut, a mon avis, sortir des normes et envisager toutes les possibilites. Esperons que cette initiative soit fructuante en tous les cas.

    Le 11/03/2009 à 22h57
  • Benny : Est-ce que l'on peut déjà réserver, voir acheter un bout de terrain ?

    Le 09/03/2009 à 21h33
  • Jemag : Comment serait-il possible sur 100 milliards de soleil pareille au nôtre qu'il n'y est pas une planète avec à peu près les mêmes conditions de vie , quelque soit sa forme ...de vie ? Et encore je dis 100 milliards mais se sont juste celles que l'on a les moyens de voir car l'univers n'est pas clos à ce que l'on sache ! C'est le contraire qui serait plutôt improbable !!!! Et pour répondre à ce pauvre vinca , nous sommes de plus en plus nombreux sur notre belle planète que nous saccageons allègrement mais au train où sont partie les choses si nous ne trouvons pas une nouvelle planète , avec , qui sait de nouvelles énergies non polluantes , cela finira en guerre et en famine car il n'y aura plus de place pour tout le monde et encore moins de nous nourrir tous !!! il faut voir un peu plus loin que son nez et ne pas être égoïste et peut -être que nous éviterons le chaos .

    Le 09/03/2009 à 18h30
      Nous suivre :
      Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

      Buzz inespéré pour une vidéo du maire de Rochefort

      logAudience