En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La Chine compte planter son drapeau sur la face cachée de la Lune

Edité par
le 21 mai 2015 à 10h11
Temps de lecture
3min
La NASA dévoile la face cachée de la Lune

Crédits : TF1

A lire aussi
Techniques Aucune nation n'a réussi à ce jour à planter son drapeau sur la face obscure de la Lune. La Chine compte bien devenir la première à le faire avec un projet prévu pour 2020.

 

Elle intrigue, elle fascine, elle intimide. La mystérieuse face cachée de la Lune n'a toujours pas révélé ses secrets. La Chine compte bien devenir la première nation à planter son drapeau sur cette partie de la lune, invisible depuis la Terre. Comme le révèle CNN, le centre spatial chinois compte envoyer un vaisseau spatial en 2020.

Mais chaque chose en son temps : il s'agit d'observer et de préparer le terrain avant de procéder à la phase exceptionnelle de la mission. La Chine prévoit tout d'abord de placer le vaisseau Chang'e 4 sur orbite lunaire, puis d'envoyer sur sa surface la fameuse jeep lunaire, avant d'enfin voir atterrir des engins spatiaux sur la face cachée de la Lune.

La Chine, maîtresse des ressources de la lune ? 

"Nous allons probablement choisir un site sur lequel il est plus compliqué d'atterrir (la jeep lunaire) et plus exigeant technologiquement... notre prochaine étape sera probablement de voir des vaisseaux spatiaux atterrir sur la face cachée de la Lune", explique à CNN, Wu Weiren, chef ingénieur du Programme d'exploration lunaire chinoise.

En décembre 2013, le vaisseau Chang'e 3 s'était posé sur la Lune. La Chine devenait ainsi la troisième nation - après les Etats-Unis et la Russie - à fouler sa surface. Le Chang'e 4 prendra donc ensuite le relai, avant l'opération Chang'e 5, en 2017. Cette mission consistera à orbiter et atterrir sur la Lune, avant de revenir sur Terre. Après un atterrissage doux, l'engin creusera deux mètres sous la surface lunaire, et collectera une échantillon de roche.

Des experts craignent que la Chine dominera la bataille de la Lune et prendra contrôle de ses ressources. Et elles ne sont pas moindres : eau et Hélium 3, un carburant qui pourrait offrir une alternative à l'énergie nucléaire. D'autres nations se mêlent à la course, comme le Japon qui a annoncé qu'une jeep lunaire anonyme atterrira sur la surface de la lune en 2018.

Si la face cachée de la Lune a déjà été observée par certaines sondes spatiales, on attend toujours un premier atterrissage.

 

VIDEO.Une éclipse lunaire totale se montre sur une autre partie du globe

Commenter cet article

  • hifrane : Au moins , ça les occupe ... :

    Le 21/05/2015 à 17h19

      L'EuroShow #12 : "Stand up for the French police !", les supporters irlandais remettent ça

      logAudience