En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Grâce à eux, les astéroïdes ne nous tomberont pas sur la Terre


le 29 juin 2012 à 14h22 , mis à jour le 29 juin 2012 à 14h35.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
TechniquesUn groupe formé d'anciens astronautes et de scientifiques américains de renom a présenté jeudi un projet visant à financer, à construire et à lancer le premier télescope spatial privé pour traquer des astéroïdes et sauver l'humanité d'un éventuel impact dévastateur.

Il y a moins de deux semaines, un astéroïde géant frôlait la Terre. Pour traquer ces corps célestes et sauver l'humanité d'un éventuel impact dévastateur, un groupe formé d'anciens astronautes et de scientifiques américains de renom a présenté jeudi un projet visant à financer, à construire et à lancer le premier télescope spatial privé.   La fondation B612, qui doit encore lever les fonds nécessaires pour concrétiser ce projet de plusieurs centaines de millions de dollars, prévoit de mettre ce télescope, baptisé Sentinel, en orbite autour du soleil, à 273 millions de km de la Terre. Il "protègera l'humanité, cartographiera l'intérieur du système solaire et permettra de faire des missions d'exploration", ajoute un communiqué.
  
"Les orbites à l'intérieur du système solaire sur lesquelles évoluent la Terre sont habitées d'un demi-million d'astéroïdes plus gros que celui qui s'est abattu en Sibérie le 30 juin 1908". Celui-ci avait alors détruit deux millions de km2 de forêt, souligne Ed Lu, un ex-astronaute, président de la fondation B612. "A ce jour nous n'avons identifié et cartographié qu'un pourcent environ de ces astéroïdes", souligne-t-il. De son côté, la Nasa scrute le ciel 24 heures sur 24 pour traquer des objets célestes plus gros que ces astéroïdes - un kilomètre et demi de largeur et plus - proches du voisinage de la Terre et présentant de ce fait la plus grande menace. L'agence spatiale, aidée d'un réseau d'astronomes, en a découvert 90% à ce jour. Sentinel se concentrera sur des astéroïdes plus petits mais pouvant aussi faire d'importants dégâts.

Lancé en 2017 ou 2018
  
Les astéroïdes, des débris laissés par la formation du système solaire il y a 4,5 milliards d'années, représentent un potentiel scientifique et économique car ils contiennent les matériaux originaux du système solaire et pourrait aussi être riches en matières premières. La Nasa prévoit d'envoyer des astronautes sur un astéroïde au cours de la  prochaine décennie. Il faudra environ cinq ans pour achever la construction et les tests de Sentinel pour qu'il soit prêt à être lancé en 2017 ou 2018. La lanceur de choix est le Falcon 9 de SpaceX qui a lancé avec succès le mois dernier la capsule Dragon vers l'ISS qui a été le premier vaisseau privé à s'amarrer l'avant-poste orbital avant d'effectuer un retour réussi sur Terre.  

Commenter cet article

  • domne89 : Il y a là un projet de taille, encadrer par des experts. L'exploitation des ressources de l'espace débute, puisque les ressources de la terre s'amenuisent, le prix des matériaux risque fort de chuter d'ici peu... L'homme et son imagination n'ont de limites. Et si on en profitait pour nettoyer les couches situées entre la stratosphère et la mésosphère... à moins que l'on nous fournisse une réponse sur le fait que ces débris de tout age sont nécessaire et protège elle aussi notre planète des rayons ultraviolet. Pour faire dériver des astéroide pourquoi ne pas utiliser d'autre astéroîdes séjournant dans l'espace et préparer ceux ci à une interventions au cas ou avec l'aide de la sentinelle ? Avec tous les matériaux qui séjournent comme des satellites autour de la terre il y a de quoi faire ... Mais ne rechercherions nous pas un matériaux plus résistant encore que tous les alliages existant...Et si tel est le cas comment faire pour l'exploiter, à moins que l'on décide de projeter ces matériaux volontairement sur la terre comme des astéroîdes Si à tout hasard vous recherchez messieurs les astronautes et physiciens du chlorofluorocarbone il y a ce qu'il faut dans la couche d'ozone, vous pourrez ainsi l'extraire sans avoir besoins de vous rendre si loin...

    Le 01/07/2012 à 05h12
  • xxxxxxx1xxxxxxx : 2017 , C ' est après la fin du monde , non ?

    Le 01/07/2012 à 02h51
  • amolevitch : Moi,je dis que les asteroides, il faut les interdire!

    Le 30/06/2012 à 19h44
  • cardozo68 : On aura tout saccagé et tout surexploité sur terre bien avant qu'on ait le temps de voir venir un asteroide !

    Le 29/06/2012 à 22h58
  • style1234 : Quand on regarde l'humainité sur notre planète , je suis pour qu'un astéroide la percute, et un gros svp !!!!

    Le 29/06/2012 à 22h47
      Nous suivre :
      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      Daniel Radcliffe revient sur son alcoolisme : "Je regrette d'en avoir parlé"

      logAudience