En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

VIDEO. Rex, le premier homme bionique a coûté un million de dollars


le 06 février 2013 à 06h26 , mis à jour le 07 février 2013 à 12h58.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
TechniquesRex a été entièrement conçu à partir d'organes de synthèse et de prothèses robotisées. Cet humanoïde de deux mètres de haut et dont la réalisation a coûté un million de dollars sera exposé au Science Museum de Londres à compter de jeudi.

Un "homme bionique", entièrement conçu à partir d'organes de synthèse et de prothèses robotisées, sera exposé au Science Museum de Londres à partir de jeudi. L'humanoïde de deux mètres de haut et dont la réalisation a coûté un million de dollars a été assemblé à partir d'innovations scientifiques déjà existantes par une équipe d'experts en robotique.

Baptisé Rex, il est doté d'un pancréas, d'un rein, d'une trachée et d'une rate artificiels, et possède également un système autonome de circulation sanguine. Aucun tissu humain n'entre dans sa composition. La construction du robot-humain a été financée grâce à une récompense attribuée par une association caritative ayant pour but de faciliter l'accès du public à la science et à la biomédecine.

"Fabriquer un corps qui est génial et beau"

"L'homme bionique" a en fait été créé pour le compte d'un documentaire diffusé jeudi soir sur la chaîne de télévision britannique Channel 4. L'émission, intitulée "Comment construire un homme bionique", sera présentée par le socio-psychologue suisse Bertolt Meyer, lui-même équipé d'une prothèse articulée qui remplace sa main gauche.

Fort de son expérience personnelle, Bertolt Meyer a expliqué avoir longtemps scruté les avancées technologiques sans que rien n'évolue de façon significative. "Soudain on en arrive à un point où on est capable de fabriquer un corps qui est génial et beau, à sa façon", a-t-il déclaré.

L'exposition du Science Museum de Londres, qui ouvre ses portes jeudi, cherche elle à explorer les évolutions dans la perception de l'identité humaine, au regard des progrès technologiques et scientifiques.

Commenter cet article

  • loulou : Y a pas des prorit�plus importantes pour utiliser cet argent?

    Le 06/02/2013 à 15h49
  • tom_de_paris : Ah ben ça va, c'est moins cher que l'homme qui valait 3 milliards

    Le 06/02/2013 à 13h40
  • 11b223 : C'est ce qu'on appelle la recherche..

    Le 06/02/2013 à 11h49
  • ceverik : Et il bouge ? Parle ? Mange ????

    Le 06/02/2013 à 09h52
  • omidera : Vous le saurez quand vos organes deviendront défaillants...

    Le 06/02/2013 à 08h30
      Nous suivre :
      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      "Il n'y a plus rien" : l'émotion d'un proche de victimes sur les lieux du crash

      logAudience