En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Un astéroïde frôle la terre aujourd'hui, un autre le 15 février prochain

Edité par
le 09 janvier 2013 à 06h42 , mis à jour le 09 janvier 2013 à 10h43.
Temps de lecture
3min
Un astéroïde

Un astéroïde (archives). / Crédits : ESA - Agence Spatiale Européenne

A lire aussi
TechniquesL'astéroïde Apophis s'approchera de la planète bleue ce mercredi à une distance de 14,4 millions de kilomètres. Le 15 février, un second astéroïde passera, lui, beaucoup plus près : 34 500 km. On pourra même le voir à l'oeil nu.

Les radars de la Nasa sont braqués ce mercredi sur Apophis, un astéroïde de 270 mètres de diamètre qui doit passer à environ 14,5 millions de kilomètres. L'objet a été repéré pour la première fois en 2004. L'objet - baptisé du nom d'un démon dans la mythologie égyptienne - avait alors donné des sueurs froides aux spécialistes qui scrutent le ciel à la recherche de ces menaces surgissant du fin fond de l'espace. Les premiers calculs indiquaient une probabilité de 2,7% pour qu'il percute la Terre de plein fouet en 2029...

Tout risque de catastrophe a depuis été écarté par des calculs plus précis. Mais "il y a encore un minuscule risque d'impact" le 13 avril 2036, moins d'une chance sur 250.000, selon la Nasa.

Le 15 février un astéroïde visible à l'oeil nu 


La plus grande partie des nouvelles données ayant permis de recalculer l'orbite d'Apophis provient d'observations effectuées par l'astronome Dave Tholen et son équipe de l'Institut d'astronomie de l'Université de Hawaii. Mercredi, il sera possible d'observer Apophis en temps réel sur le site Slooh.com à partir de 1 heure du matin jeudi, accompagné de commentaires et de réponses aux questions du public par le président de Slooh, Patrick Paolucci. Slooh a des télescopes dans les îles Canaries pour ces observations.

L'astéroïde 2012 DA14 est plus petit qu'Apophis (57 mètres de diamètre) mais il va passer bien plus près de nous le 15 février: 34.500 km d'altitude, ce qui signifie qu'il va traverser l'orbite des satellites géostationnaires.


"Il s'agira du plus proche survol d'astéroïde qui ait été prédit", explique Mark Bailey, directeur de l'Observatoire d'Armagh, en Irlande du Nord.
"Il va passer tellement près que même les astronomes amateurs pourront l'observer, peut-être même avec de simples jumelles", précise-t-il.

Commenter cet article

  • lilly12345 : ça c'est la mentalité basique du raleur, tu lis trop les manuels de FO ou Zola. l'origine du chomage réside dans plusieurs facteurs. l'entrée en concurrence de nos industries avec celles du reste du monde et notamment la recherche constante des prix les plus bas est un facteur important du chomage car ça ne va pas avec la trop grande complexité/rigidité/le cout du système de travail français ne nous permet pas d'etre tres compétitifs. en plus les français sont parfois mal vus à l'étranger, comme faignants, raleurs, souvent en congé maladie... et j'en passe, donc ça n'incite pas toujours à venir s'installer en France. et à la fin de la chaine il y a je pense le consommateur: toi, moi, tout le monde autour de nous qui sommes en partie responsables de ces entreprises en difficultés par nos modes de consommation, nos choix d'achats.

    Le 10/01/2013 à 00h40
  • euzenot-furiga : Le chômage provient des patrons voyous et accapareurs de la richesse de ceux qui produisent.

    Le 09/01/2013 à 18h50
  • euzenot-furiga : Si..........

    Le 09/01/2013 à 18h48
  • stephdevreux : 34500 km n'est-ce pas l'orbite de tous nos satellittes la-haut!!!!!

    Le 09/01/2013 à 16h51
  • kollbb3 : C'est peut-être Dieu qui joue à la pétanque ?, pourvu qu'il ne fasse pas un "carreau" !

    Le 09/01/2013 à 16h29
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience