En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Le chikungunya débarque en Europe


le 05 septembre 2007 à 16h46
Temps de lecture
3min
TF1/LCI : Des moustiques

Des moustiques / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
SantéPlus de 160 cas confirmés de chikungunya ont été recensés en Italie, une "première mondiale" hors de la zone intertropicale.

On croyait le chikungunya cantonné aux zones tropicales. Mais plus de 160 cas confirmés ont été recensés en Italie ces dernières semaines. Une trentaine de cas sont également en cours de vérification. Le virus se cantonne pour l'instant à la région de Ravenne, dans le nord de l'Italie. Selon le professeur Antonio Cassone, virologue de l'Institut supérieur de la santé, l'épidémie de chikungunya a débuté à la mi-août et est due "à une densité très, très élevée des moustiques" dans cette zone, qui favorise la transmission.

Mais selon l'Institut supérieur de la santé italien, le virus pourrait avoir été transporté par un voyageur étranger venu d'Inde. Porteur du virus, il se serait rendu le 23 juin à  Castiglione, un des deux bourgs touchés par l'épidémie, indique un communiqué. Selon l'agence Ansa, l'homme venait d'une zone de l'Inde touchée par le virus et, ignorant qu'il était contaminé, il a rendu visite à des amis à Castiglione. Il a alors été piqué par un moustique, à qui il a transmis le virus, permettant ensuite la propagation de la maladie en Italie. Toujours selon l'Institut supérieur de la santé italien, le premier cas de chikungunya s'est ensuite déclaré dix jours plus tard, le 4 juillet, à Castiglione.

"Inquiétant sans être alarmant"

Pour le professeur Antoine Flahault, coordonnateur de la cellule française de recherche sur le chikungunya, il s'agit en tout cas d'une "première mondiale" hors de la zone intertropicale. Dans une interview au Quotidien du Médecin, le professeur explique que "lasouche responsable est très probablement la souche africaine partie du Kenya en juin 2004", relevant que "l'épidémie qui était confinée dans l'océan Indien s'étend". Ce qu'il juge "inquiétant sans être alarmant".

Vendredi, le ministère français de la Santé avait toutefois lancé une mise en garde aux voyageurs qui devaient se rendre en Italie. Mais la situation dans la région de Ravenne est désormais sous contrôle, a assuré Antonio Cassone, soulignant que "toutes les mesures ont été mises en oeuvre pour contrôler et réduire drastiquement le nombre de moustiques".

(D'après agence)

Commenter cet article

  • Ptolémée : Voici 6 mois, j'ai subi une brusque et violente attaque paralysante au miveau des cuisses, puis des bras. Pas ou peu de fièvre. Par contre, je transpire énormément la nuit et doit changer de pyjama et également les draps. Les raideurs ont pratiquement disparu des cuisses, mais l'enkyloge des bras est descendue dans les poignets et les doigts. La maladie semble évoluer vers la guérison... Chikungunya ?? Vichy, le 8 juin 2009

    Le 07/06/2009 à 18h28
  • BERNARD : J'ai séjourné en Italie du 11 Août 07 et pendant 15 jours. La dernière semaine j'ai été piqué par je ne sais quoi .. depuis je n'ai pas de fièvre, mais envie de dormir, je suis très fatiguée, le haut du bras qui me démange à l'intérieur constamment avec un aspect rougeatre et légèrement gonflé. Mon médecin ne sait pas quoi me dire ? Le chikungunya peut-il être la cause ? Mon séjour était près de ROME.

    Le 06/09/2007 à 09h34
  • Grondin : J'ai connu le chik a la Réunion et je souhaite qu'il ne se propage pas car il provoque d'affreuses douleurs, la mort et des infirmitées il ne faut surtout pas minimiser la chose et ne pas attendre pour détruire les moustiques vecteurs de la maladie

    Le 06/09/2007 à 09h20
  • Jean : Il y a un an les experts nous disait que l'épidémie n'arriverait pas en Europe... ras le bol que les scientifiques se gourrent continuellement ou nous prennent pour des crétins!!!

    Le 06/09/2007 à 08h55
  • Mo : Vous rigolez les moustiques son la depuis que la base militaire de istres est partie pour la reunion. ils ont eu la gentilesse de nous les ramerner avec eux avec les avions des larves etait place dans les soutes, et a istres , miramas, fos sur mer il y a des cas chez les personnes agee, biensur chutt.. il ne faut pas en parler.

    Le 05/09/2007 à 22h02
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience