En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Les jeunes filles ont davantage recours à l'IVG


le 19 septembre 2008 à 10h51
Temps de lecture
3min
avortement IVG grossesse planning familial médecin enceinte

Image d'archives / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
SantéLe nombre d'interruptions volontaires de grossesse en France reste stable depuis 2002 : 210.000 pratiquées chaque année. Il progresse néanmoins chez les mineures.

Le nombre global d'interruptions volontaires de grossesse se distingue en France par une remarquable stabilité depuis 2002. 210.000 par an. Sauf chez les mineures où il progresse. C'est l'un des constats de l'étude de la DREES publiée vendredi (ministères de la Santé et Affaires sociales).
 
En 2006, 13.230 jeunes filles de 15 à 17 ans ont pratiqué une IVG en 2006. Deux ans auparavant, elles étaient 11.500 à s'être faites avortées. 848 filles de moins de 15 ans ont subi un avortement en 2006.
 
Sur les 209.700 IVG pratiquées en 2006, près des trois quarts concernent des femmes âgées de 18 à 35 ans. A noter que le nombre augmente chez les 20- 24 ans alors que la tendance est à la baisse chez les 30-34 ans. Les jeunes femmes entre 20 et 24 ans demeurent celles qui ont le plus souvent recours à l'IVG (27 pour 1000 en moyenne en 2006).

Quelle méthode ?

TEXTE L'IVG médicamenteuse, qui peut être pratiquée jusqu'à sept semaines d'aménorrhée (fin de la cinquième semaine de grossesse), dans un établissement public ou privé autorisé et depuis 2004 en médecine de ville, représente désormais 46% de l'ensemble des IVG en 2006, contre 18% dix ans auparavant. Alternative médicale à l'IVG par aspiration utérine (méthode instrumentale ou chirurgicale), l'IVG médicamenteuse a tendance cependant à se stabiliser dans le secteur privé, et progresse surtout dans les établissements publics.

Commenter cet article

      Nous suivre :
      Un cargo de l'espace pour ravitailler l'ISS

      Un cargo de l'espace pour ravitailler l'ISS

      logAudience