En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La pause cigarette nuit à la santé de l'entreprise

Edité par
le 17 septembre 2009 à 12h34
Temps de lecture
3min
TF1/LCI : Salariés lors d'une "pause cigarette" devant leur entreprise

Salariés lors d'une "pause cigarette" devant leur entreprise / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
SantéUne étude tend à montrer que les fumeurs sont moins productifs et plus souvent malades.

Si vous vous apprêtez à passer un entretien d'embauche, lisez bien ce qui va suivre... et vaporisez-vous d'eau de Cologne si vous êtes un fumeur invétéré. Une étude sur la cigarette dans l'entreprise (1) dresse un portrait bien peu flatteur des (gros) consommateurs de nicotine : moins productifs, moins concentrés, plus souvent malades... les accros au tabac sont de mauvaises recrues.

L'enquête Tabac, territoires, travail, dont les grands enseignements sont révélés ce matin par le Figaro, "chiffre les relations entre le nombre de cigarettes fumées par jour et le nombre de pauses dans la journée", indique le Pr Bertrand Dautzenberg. Le pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT) souligne que "ceux qui fument un paquet quotidiennement font huit pauses dans la journée, soit environ 80 minutes d'arrêt".

De mauvais exemples...

Depuis l'interdiction totale du tabac sur le lieu de travail, la majorité des fumeurs doit sortir pour assouvir leur envie. "Moins de 3 % des fumoirs seraient installés à l'intérieur des locaux", rappelle le quotidien. Autre enseignement, plus attendu, 19 % des fumeurs a posé un arrêt de travail au cours des six derniers mois, contre 11,5 % pour les non-fumeurs. Toujours selon cette étude, arrivant en moyenne vers 8 h 35, les fumeurs accusent un retard d'un quart d'heure sur les autres salariés. Plus étonnant, 1,6 % d'entre eux otn déclaré un accident de voiture sur le chemin de l'entreprise, contre 0,9 % pour les non-fumeurs.

S'ils font de mauvais salariés, ils font aussi de mauvais patrons. Un supérieur hiérarchique incite davantage les membres de son équipe à fumer s'il est lui-même fumeur. "Ils subissent moins de reproches avec un chef fumeur, et l'on peut aussi parler de phénomène d'imitation", explique Bertrand Dautzenberg au Figaro. Une note d'espoir : on observe de nettes améliorations chez ceux qui ont abandonné la cigarette depuis au moins six mois.

(1) L'enquête Tabac, territoires, travail, menée par l'institut CSA Santé, a été réalisée à partir d'un échantillon de 1950 personnes, représentatif de la population active des 18 à 65 ans. Elles ont été sondées en juin dernier.

Commenter cet article

  • Jfume : Oui ,mais je respect les non fumeurs alors faites de memes ,merci

    Le 14/10/2009 à 06h08
  • Anne : Pendant qu'on fume,on ne travaille pas.Pendant ce temps-là,celui qui ne fume pas,travaille...

    Le 22/09/2009 à 04h08
  • Vécu douloureux : Les réactions fortes sont ,semble t il , en majorité celles des fumeurs. il est vrai que les non fumeurs ne savent pas de quoi ils parlent, ne connaissant pas cette addiction. Par contre, vous, fumeurs, au lieu de vous opposer de manière vindicative, admettez simplement votre addiction et les dangers qu'elle comporte pour vous. Vous réagissez violement pour la plupart car vous ne maitrisez pas cette addiction, vous jouez l'autruche... la maladie ne frappera pas chez moi . J' ai souvent entendu "il y a aussi des non-fumeurs qui tombent malades". C'est exact..mais en quelle proportion? Alors.. croyez moi.. lorsque la maladie frappe, tout le monde souffre.... le malade fumeur, mais tout son entourage, son conjoint, ses enfants, ses amis.... le malade peut avoir fait son choix de fumer, mais l'entourgae n'a pas eû le choix et subit la maladie, et dans les cas les plus durs, le départ.... Les fumeurs sont ils égoïstes ?..... J'imagine déclencher des vagues de réactions.... à vous lire !

    Le 21/09/2009 à 14h13
  • Celinhe : Juste scandaleux! comment peut on aboutir à des conclusions aussi stupides! quel est le rapport entre le fait de fumer et d'arriver en retard au travail? de plus, il n'est pas nécessaire de fumer pour faire une pause café...

    Le 20/09/2009 à 14h13
  • Marsouin : Je confirme!..le traditionnel "quelqu'un peut répondre?" provenant d'un groupe de fumeurs qui prennent leur 5 mns de pause dehors..toutes les vingt minutes..quand ce n'est pas la pause café...je connais!..je m'amuserais un jour à compter le temps qu'ils passent dehors pendant que les non fumeurs, eux, bossent...

    Le 20/09/2009 à 09h10
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience