En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Méfiez-vous des douches !


le 15 septembre 2009 à 08h18
Temps de lecture
3min
[Expiré] robinet douche eau salle de bain baignoire

Crédits : sxc.hu

À lire aussi
SantéLes pommes de douche peuvent constituer des refuges de choix pour certaines bactéries dangereuses, révèle une étude américaine.

Même les gestes les plus conseillés pour éviter les contaminations peuvent devenir dangereux ! Ainsi, même si l'hygiène corporelle fait partie du b-a ba, elle peut se révéler carrément risquée en l'absence d'un nettoyage sérieux des recoins des salles de bains où peuvent se réfugier les germes les plus retors... Les pommes de douche peuvent notamment offrir un milieu de développement idéal à une bactérie responsable de pathologies respiratoires, selon une étude américaine publiée lundi.

Des chercheurs qui ont analysé 50 pommes de douches situées dans 9 villes américaines ont trouvé dans le tiers d'entre elles une présence significative de la mycobactérie mycobacteriumavium (MAC). Cet agent pathogène commun s'y trouvait agrégé, dans des "biofilms", dans des concentrations 100 fois supérieures à ce qu'on trouve dans les réseaux hydrauliques des villes. "Si vous mettez votre visage sous la douche dès que vous ouvrez le robinet, vous recevrez probablement une forte charge de MAC, et ce n'est pas vraiment bon pour la santé", explique le microbiologiste Norman Pace, de l'université du Colorado, l'un des co-auteurs de l'étude, publiée dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences.

Fatigue, toux persistante, essoufflement...

L'équipe de Norman Pace a lancé ses travaux après que des recherches de l'hôpital National Jewish de Denver eurent démontré un lien possible entre une augmentation récente d'infections pulmonaires non tuberculeuses et l'usage de la douche de préférence au bain. Les personnes à risque sont les femmes enceintes, les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est diminué par une maladie. Les symptômes vont de la fatigue à la sensation générale de malaise, en passant par une toux sèche et persistante, et l'essoufflement.

Les échantillons de pommes de douche analysés proviennent à la fois d'équipements publics et de logements situés dans plusieurs Etats américains. Selon les chercheurs, les pommes de douche en métal sont moins susceptibles d'héberger la mycobactérie que celles en plastique.

Laura Baumgartner, une chercheuse de l'université du Colorado ayant également contribué à l'étude, suggère de laisser couler l'eau pendant une minute avant d'entrer sous la douche pour diminuer les risques de contamination. Les personnes en bonne santé n'ont, de toute façon, pas de raison de s'inquiéter, souligne-t-elle.

D'après agence

Commenter cet article

  • Pascalje : Un conseil aux pondeurs de cette étude: qu'ils aillent vivre sur Vénus, avec ses 460 °C au sol, ils sont certains de ne pas trouver de microbes. Moi je préfere rester sur cette planète et prendre ma douche comme depuis 45 ans.. Non mais quelle bande de paranos...

    Le 17/09/2009 à 07h52
  • SOPHIE : Bon super ! va falloir imiter louis XiV....J'ai adoré le mail de DS Coquelles, en rentrant du travail, c'est la détente assurée.

    Le 16/09/2009 à 16h53
  • Eric : En fait ce qui est dangereux c'est de naître.....................

    Le 16/09/2009 à 06h59
  • Jean : Méfiez-vous des douches ! On fait pipi dedans.

    Le 16/09/2009 à 04h11
  • Franky37 : Des chercheurs américains... Ils trouveraient des agents pathogènes dans le vide sidéral. Phobiques des microbes comme le sont les américains, ils ne vont pas tarder à conseiller de se laver au chlore pur ou au lance-flamme. Cette psychose me laisse complètement froid. A cause d'une maladie somme toute bénigne, sauf pour ceux en ayant une autre plus grave, on est constamment assaillis de soit disant infos : tant de malades à tel endroit, on ferme tout ... Ce n'est plus al peine d'allumer la télé ou d'acheter le journal, on connaît déjà les gros titres : LA GRIPPE A H1N1. Pire que la vérole sur le bas clergé.

    Le 16/09/2009 à 02h00
      Nous suivre :
      L'information secoue Twitter : Hello Kitty n'est pas un chat !

      L'information secoue Twitter : Hello Kitty n'est pas un chat !

      logAudience