En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Sarkozy veut que l'emprunt finance des pôles d'excellence


le 18 septembre 2009 à 16h12 , mis à jour le 18 septembre 2009 à 16h12.
Temps de lecture
3min
Nicolas Sarkozy à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif (18 septembre 2009)

Nicolas Sarkozy à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif (18 septembre 2009) / Crédits : TF1/LCI

A lire aussi
SantéNicolas Sarkozy a suggéré vendredi le lancement courant 2010 d'un appel d'offres permettant de créer en France cinq "instituts hospitalo-universitaires".

La création de grands centres associant traitement, recherche et enseignement pour donner à des "équipes d'excellence les moyens de rivaliser au niveau international" était l'une des propositions du rapport rendu, en mai, par la commission dirigée par le Pr Jacques Marescaux sur la réforme des centres hospitaliers universitaires. Vendredi, lors de sa visite à l'hôpital Paul-Brousse de Villejuif à l'occasion de la célébration de la 2500e greffe de foie dans cet établissement, Nicolas Sarkozy a souhaité que ces futurs centres d'excellence soient financés par le grand emprunt national - alors même que les modalités et le montant de cet emprunt, qui sera mis en oeuvre en 2010, restent à définir et que la commission présidée par Michel Rocard et Alain Juppé doit remettre ses propositions en novembre.

"Les biotechnologies, en France, restent un marché trop étroit. Les perspectives de développement sont prometteuses, mais il n'y a pas assez de liens avec les industriels", a déclaré le chef de l'Etat. "Je suis convaincu que nous pouvons faire des sciences du vivant et de la santé le moteur de notre économie de demain. Je fais une proposition : que l'emprunt national, sur lequel le gouvernement aura à arbitrer à la fin de l'année, puisse financer certains investissements dans les sciences du vivant", favorisant ainsi l'émergence de "centres biomédicaux d'excellence" de réputation internationale.

"Recruter les meilleurs professionnels"

Ces futurs instituts hospitalo-universitaires, ou IHU, seraient labellisés dans le cadre d'un appel d'offres après évaluation par un jury international. Nicolas Sarkozy a souhaité vendredi que cet appel d'offres soit organisé en 2010 en vue de la naissance de "cinq centres d'excellence maximum". Selon lui, "l'octroi du label 'IHU' à un centre d'excellence biomédicale rendrait tout ou partie de ses investissements éligibles au financement de l'emprunt national".

"Les IHU seront des plates-formes de soins, de recherche et d'enseignement que nous voulons de niveau mondial organisées autour d'un projet scientifique cohérent", a précisé le chef de l'Etat. "En lien avec un CHU, ils devront pouvoir bénéficier d'une délégation de gestion et de nouer des relations avancées avec leur université. Ils auront la possibilité de recruter les meilleurs professionnels, français et étrangers, grâce à des contrats qui seront attractifs", a-t-il ajouté. Avant d'insister : "Si on veut les meilleurs, il faut les payer".

Le président a également indiqué que ces IHU devront attirer des fonds privés : "l'hôpital public ne perdra pas son âme s'il y a des fonds privés qui permettent d'avoir les meilleurs, les meilleures techniques et les meilleurs investissements. Nous avons besoin de toutes les compétences".

D'après agence

 

La visite de Nicolas Sarkozy lui a aussi permis de répondre aux critiques sur les conditions de sa venue à l'hôpital :

Commenter cet article

  • Noémie : Y'en a marre de combler les déficits d'une gestion débile avec des "investissements privés" : soit on hypothèque les revenus futurs du public, en donnant des rentes à des sociétés privées, soit on vend l'indépendance de nos CHU car quand seuls les programmes rentables à court terme seront financés, ce sera la fin de la santé en France, ainsi que de la bonne gestion. Pourquoi ne pas restructurer en profondeur la fonction publique et les structures d'élus pour diminuer le nombre de gens payés à ne rien faire ? Là, on gagnera beaucoup d'argent, et on pourra investir massivement de manière coordonnée et à long terme.

    Le 21/09/2009 à 08h41
  • Niko77 : C'est avec ce genre de projet que la France bouge et investit dans son futur.. Arretons de nous plaindre et soyons ambitieux pour changer... Il nous faut absolument des poles de recherche comme celui ci, et arretons de geindre sur notre systeme de sante qui est le meilleur du monde !

    Le 21/09/2009 à 07h09
  • Bob02500 : La politique c'est comme la chanson de notre grande chanteuse et qui et morte comme elle etais parole parole toujour des paroles bob02500

    Le 19/09/2009 à 17h02
  • Az : Il feraient mieux de supprimer les cotas pour augmenter le nombre de médecins.

    Le 19/09/2009 à 13h26
  • Phil : La france n a plus les moyens de ses ambitions depuis longtemps mais continue a vouloir se prelasser dans le luxe , ca se paiera cher

    Le 19/09/2009 à 13h02
      Nous suivre :
      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      Mort de Margerie : les images de jour de la carcasse du jet privé

      logAudience