En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Vaccin contre le sida: les recherches de Chermann mises en cause


le 02 juillet 2010 à 15h51
Temps de lecture
3min
Archives

Archives / Crédits : LCI

A lire aussi
SantéLes recherches du codécouvreur du virus du sida, pour mettre au point un vaccin contre la maladie, ont été mises en cause vendredi par ses associés suisses.

La querelle entre Jean-Claude Chermann, codécouvreur du virus du sida, et ses associés suisses se poursuit. Ces derniers mettent en cause les recherches du scientifique pour mettre au point un vaccin contre la maladie. "Jean-Claude Chermann ne peut décemment soutenir qu'il n'y a rien à redire sur ses recherches. Il est scandaleux de le voir se poser en victime d'une société prétendument avide de gros sous et prête à dépouiller la France de ses travaux de recherche", a déclaré Georges Muller, président du conseil d'administration d'Urrma AG, la maison mère du laboratoire de Jean-Claude Chermann à Aubagne. 
 
"Publications trompeuses"
 
Selon lui, des expertises ont révélé en décembre et en janvier que l'approche scientifique préconisée par Jean-Claude Chermann pour mettre au point un vaccin, via l'anticorps unique R7V, n'était pas la bonne et que son projet de recherche et développement devait être abandonné. "De plus, certains résultats scientifiques négatifs ont été sciemment écartés dans le centre de recherche d'Aubagne" et les publications faites à l'initiative de Jean-Claude Chermann ont été trompeuses en omettant des données de nature à infirmer leurs affirmations, ajoute un communiqué transmis à l'AFP
 
Jean-Claude Chermann, 73 ans, qui travaille depuis plus de 20 ans à la recherche d'un vaccin contre le sida, avait créé en 2001 la société Urrma R&D à Aubagne pour faire de la recherche sur un brevet qu'il avait déposé. En 2005, des investisseurs suisses mettaient au pot et la maison mère était créée à Bâle.

Les relations entre le scientifique et ses associés se sont envenimées à l'automne 2009 et ont viré depuis à l'imbroglio juridico-financier, Jean-Claude Chermann étant démis de ses fonctions et mis à la retraite d'office. Jean-Claude Chermann accuse ses ex-associés de vouloir s'approprier ses recherches: "On veut me spolier, et la France aussi car j'ai un contrat de licence avec l'Inserm" (Institut national de la santé et de la recherche médicale), avait-il déclaré mercredi à l'AFP. Il a porté plainte à Marseille.

Commenter cet article

  • r5s5 : Réforme douloureuse pour ,certains mais, absolument nécessaire...le monde change et il faut faire les réformes qui prennent en compte ce changement...cela demande du courage et du bon sens...mais les français en ont-ils lorsqu'il s'agit de leurs petits intérêts à courte vue ?

    Le 05/07/2010 à 14h11
      Nous suivre :
      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      L'atterrissage d'Orion filmé depuis la capsule

      logAudience