ARCHIVES
DOSSIER : Tabac

"La cigarette est un buvard à émotion"

Edité par
le 30 décembre 2010 à 14h04
Temps de lecture
3min
À lire aussi
2010-12Au 1er janvier 2010, la résolution de Christophe Cedat était d'allumer sa première cigarette. Sur son site internet demainjecommence.com, il livre aux internautes son expérience.

La cigarette change-t-elle un homme ? C'est cette question qui a poussé Christophe Cedat à se glisser dans la peau d'un fumeur. Au 1er janvier 2010, ce cafetier lyonnais allumait sa toute première "sèche", alors où d'autres fument leur dernière cigarette. 

Pendant plus de 10 ans, ce père de famille de 44 ans a essayé de comprendre le pouvoir du tabac sur l'homme. D'abord en prenant plus de 110 000 photos de cendriers vides, puis en alignant des milliers de mégots sur une table. En vain. Christophe décide de passer au stade supérieur: "Je me suis laissé glisser dans la peau d'un fumeur. Le résultat a été surprenant. Progressivement, le paquet de cigarette est devenu omniprésent dans ma vie. Aujourd'hui il passe avant tout".

 "Je fume des Marlboro, ce sont les plus fortes"

Sur son site internet, demainjecommence.com - un livre du même nom paraîtra début février - Christophe Cedat raconte son quotidien avec ce nouveau compagnon de fortune. Il affirme "Je fume des Marlboro, ce sont les plus fortes", puis ajoute : "J'ai imprimé une photo de mes poumons sur mon porte cigarette ". Sur sa démarche, il assure ne pas vouloir être "prophétique": "je souhaite simplement livrer mes impressions sur ce produit addictif".

L'expérience de Christophe Cedat ne s'arrête pas là. Le 1er janvier 2011, il adopte la résolution inverse, à savoir fumer sa dernière clope. "Arrêter d'un coup, ca va être un peu violent. La cigarette était devenue un buvard à émotion" conclut-il. 
 

Commenter cet article

  • antimatter : Quand tu sauras tout à la fois méditer, fumer ta clope et siroter un petit verre , alors un peu de la sagesse du Bouddha en toi tu auras.

    Le 30/12/2010 à 22h37
  • slave70 : Chaque fois que tu allumeras, une cigarette, médite. Ou bien, tu fumeras moins, ou bien, tu va beaucoup méditer. Louise LEBLANC

    Le 30/12/2010 à 16h32
      Nous suivre :

      Les mots tendres de Chelsea Clinton pour sa maman

      logAudience