En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Tabac

Afssaps : la cigarette électronique nuisible pour la santé

Edité par
le 30 mai 2011 à 16h41 , mis à jour le 30 mai 2011 à 23h13.
Temps de lecture
3min
La cigarette électronique

La cigarette électronique / Crédits : LCI

À lire aussi
SantéL'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé, Afssaps, recommande "de ne pas consommer de cigarettes électroniques". En particulier, l'usage de ce produit est à éviter chez les femmes qui allaitent.

Electronique ou pas : fumer nuit à la santé.  L'Agence française de sécurité sanitaire et des produits de santé, Afssaps, recommande dans un communiqué publié lundi de ne pas consommer de cigarettes électroniques. En particulier, l'usage de cigarettes électroniques est à éviter chez les femmes qui allaitent en raison de la toxicité de certaines substances et de l'absence de données relatives à leur passage dans le lait maternel. Elle souligne que ces produits ne peuvent pas être vendus en pharmacie.  "Aucune cigarette électronique ne dispose d'une autorisation de mise sur le marché en tant que médicament, aucun fabricant n'ayant déposé de demande en ce sens", précise l'organisme.

L'Afssaps souligne que ces solutions contiennent des quantités de nicotine plus ou moins importantes, qui, même à des concentrations faibles, "peuvent conduire à des effets indésirables graves", notamment chez les enfants, en cas d'exposition accidentelle. Elle précise que son usage "peut exposer les utilisateurs qui n'étaient dépendants ni aux cigarettes, ni à la nicotine, à un risque de dépendance primaire, quelle que soit la quantité de nicotine contenue dans la cartouche".
 
Ce produit s'est développé depuis l'interdiction de fumer dans les lieux publics comme une alternative à la cigarette classique, dont elle reproduit l'apparence et les sensations. Elle est composée d'une batterie, d'un microprocesseur, d'un pulvérisateur et d'une cartouche destinée à être vaporisée et comprenant un liquide pouvant contenir de la nicotine ou des substances aromatiques à base d'additifs alimentaires ou d'arômes artificiels. Lors de l'aspiration, le liquide, mélangé à l'air inspiré, est diffusé sous forme de vapeur, qui reproduit la fumée d'une cigarette, et est inhalée par l'utilisateur. Dernière alternative pour les fumeurs invétérés, en revenir à la bonne vieille cigarette en chocolat, mais là c'est le foie qui déguste !

Le 31 mai : une journée mondiale sans tabac

La journée mondiale sans tabac a lieu chaque année le 31 mai depuis 1988, sous l'égide de l'Organisation mondiale de la santé, OMS. Normalement, lors de cette journée il ne doit pas être vendu de cigarette. Pour l'organisation, cette journée a pour but de faire passer une prise de conscience globale sur les dangers du tabac pour la santé des consommateurs, comme de leur entourage. Selon l'organisation, le tabagisme ferait près de 6 millions de mort chaque année, dont plus de 600.000 non fumeurs exposés au tabagisme passif.

Commenter cet article

  • neosteampunk : A choisir entre la cigarette "classique" et ses 4000 substances toxiques et, la cigarette électronique ; mon choix et vite fait !

    Le 26/03/2013 à 11h04
  • harbringer : Cet article est tout bonnement scandaleux. Ou comment transformé un communiqué que peu de gens iront lire en effet de manche pseudo journalistique. Oui certains liquides contiennent de la nicotine, et oui la nicotine est dangereuse... Mais le vrai texte est "Même lorsqu'ils sont limités à 2%, les e-liquides peuvent contenir des quantités de nicotine susceptibles d'entraîner une exposition cutanée ou orale accidentelle, avec des effets indésirables graves, notamment chez les enfants." Alors que dans cet article on comprend que même l'usage normal de la cigarette électronique est dangereux. Rien n'est dit dans ces termes dans le dernier communiqué de l'Afssaps. De plus reprendre un morceau du communiqué de 2008 pour en faire un titre accrocheur, ca montre bien le niveau de professionnalisme du journaliste. A aucun moment dans le communiqué du mois de mai le problème du lait maternel n'est abordé !

    Le 15/06/2011 à 18h47
  • pakbud : @baal_ : Décidément, vous brillez par votre logique. :-)))

    Le 01/06/2011 à 21h43
  • pakbud : Réaction des membres de forum-ecigarette.com : http://www.forum-ecigarette.com/discussions-generales-f7/reponse-au-communique-du-30-05-2011-de-l-affsaps-t24848.html Nous, la communauté des membres du forum "http://www.forum-ecigarette.com", en tant qu'utilisateurs réguliers de dispositifs de vaporisation personnels (autrement appelés "cigarettes électroniques"), décidons aujourd'hui, journée mondiale sans tabac, de prendre la parole et de réagir au communiqué de l'AFSSAPS publié le 30 mai 2011. Nous accueillons positivement la décision de ne pas demander la classification "médicament" pour les cartouches contenant moins de 10mg de nicotine et pour les recharges d'une concentration inférieure à 20mg de nicotine par ml. Cela met fin à une précédente directive qui ne prenait pas en compte la concentration mais uniquement la contenance. Ce point d'information va donc dans le sens souhaité par les utilisateurs, en éloignant la cigarette électronique des dispositifs d'administration de nicotine vendus en pharmacie (patchs, gomme à mâcher). Nous nous réjouissons de l'honnêteté des auteurs du communiqué qui constatent qu'aucun effet indésirable ou cas d'intoxication n'ont été rapportés concernant les principaux composants utilisés, alors qu'ils avaient maintes fois été pointés du doigt dans des publications précédentes. Nous prenons note que l'AFSSAPS ne recommande pas l'utilisation de la cigarette électronique, mais continuerons, pour notre part à penser que, pour un fumeur elle reste préférable à celle de la cigarette tabagique. Car si l'innocuité de la première n'a pas été démontrée, la toxicité mortelle de la seconde a en revanche été douloureusement constatée ces dernières décennies.

    Le 01/06/2011 à 21h36
  • baal_ : L'interprétation des gens n'est basée que sur leur propre mentalité. Quand je lis "un substitutif reste dangereux", je comprends "un substitutif reste dangereux".

    Le 31/05/2011 à 14h39
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience