En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Tabac

9 cigarettes électroniques sur 10 non conformes à la réglementation

Edité par
le 29 septembre 2015 à 20h00 , mis à jour le 30 septembre 2015 à 09h54.
Temps de lecture
3min
Images d'illustration
A lire aussi
Santé La DGCCRF a constaté des anomalies dans les chargeurs et les liquides de recharge des cigarettes électroniques. 90% des liquides prélevés sont non-conformes, 6% étant même dangereux pour la santé, et la quasi-totalité des chargeurs présentent des risques de choc électrique. Plus de 60.000 produits ont été retirés de la vente en 2014. Découvrez le reportage du 20H de TF1.

Produits non-conformes ou dangereux, défaut d'information et problèmes d'étiquetage. La DGCCRF épingle les fabricants de cigarette électronique dans une étude publiée ce mardi et que TF1 s'est procurée. Selon celle-ci, 90 % des liquides prélevés sont non conformes, 6 % représentant même un danger, et la grande majorité des chargeurs présentent des risques de choc électriques. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes a enquêté auprès de 600 établissements (importateurs, commerces, fabricants...) et analysé  plus de 1000 références de produits (chargeurs et liquides de recharge). Le constat est sans appel : des anomalies ont été constatées dans la moitié de ces établissements.


Plus de 60 000 produits retirés de la vente


"Oui, c'est alarmant mais tous les produits qui sont non-conformes et dangereux sont systématiquement retirés de la vente. On a fait retirer plus de 60.000 produits", indique Marie Taillard, chargée de communication à la DGCCRF. "On a refait l'enquête et on a retrouvé des produits non-conformes", ajoute-t-elle. "Nous travaillons parallèlement avec les professionnels pour rectifier le tir".


Les risques pour la santé viennent d'abord des chargeurs. Certains présentent en effet un risque de choc électrique lié à un défaut d'isolation. C'est le cas de 9 chargeurs sur les 14 modèles analysés. La DGCCRF n'a pas recensé d'accident mais parle de risque réel.


L'absence de bouchon de sécurité présente un risque pour les enfants


Autre problème pointé par la DGCCRF, l'absence de bouchon de sécurité sur les recharges. "Un enfant ne doit pas pouvoir ouvrir une recharge de liquide. Le risque est soit d'avoir du liquide sur les doigts avec une possible irritation ou alors d'ingérer tout ou partie du liquide. C'est un produit qui contient de la nicotine. C'est un produit toxique", prévient Marie Taillard.


La quasi-totalité (90%) des produits ne sont pas conformes à la règlementation à cause de l'étiquetage pas adapté à la composition du produit analysé. Dans certains cas, la dose de nicotine ne correspond pas à celle annoncée. Des traces d'alcool ont également été trouvées dans certains liquides.


Selon l'Inpes, 3 millions de Français vapotent, dont la moitié de façon quotidienne.

VIDEO.Enquête sur le business florissant des cigarettes électroniques

 

VIDEO.Cigarette électronique : bientôt des normes de qualité de fabrication

 

VIDEO.Explosion d'une e-cigarette : danger réel ou accident rarissime ?

Commenter cet article

  • mrsleepy : Le pb ne vient en effet surement pas des qqs mg de nicotine présents, mais de ce qui est présent sans qu'on le sache et qui fait on devient accroc. Comme dans les cigarettes en fait.

    Le 30/09/2015 à 10h17
  • etmoiaussi67 : Et la Tva sur chaque produit ou éléments qui constitue la vapoteuse ?

    Le 30/09/2015 à 09h34
  • xav59118 : C'est comique parce qu' en magasin, 100 % de mes liquides ont un bouchon enfant, des étiquettes conformes et aucun incident de charge depuis deux ans que j'ai des shops Quand à la nicotine qui serait légèrement supérieur aux taux marqués sur les flacons, c'est vrai que c'est catastrophique, rendez vous compte, il est marqué 12 mg et en fait on en a 13 !, ce n'est pas la nicotine le problème, mais bien le monoxyde de carbone et le goudron que l'on trouve dans les clopes qui tue 78000 personnes par en an en France.Croyez vous que quelqu'un qui mâche des chewing-gums à la nicotine à longueur de journée sait ce qu'il prend comme nicotine Ah oui, étude qui date de 2014 ! comment faire du buzz avec du réchauffé et meubler un JT . Mais vous avez raison, continuez à faire de la désinformation, les cancéreux vous dirons merci et Bercy aussi

    Le 30/09/2015 à 09h19
  • nikonik10 : Ecrire votre commentaire ici ...Je suis gérant d'un magasin de cigarette électronique. Un inspecteur DGCCRF est passé vérifier la conformité des produits et je trouve çà normal. Il a vérifié les marquages CE, les étiquettes obligatoires, les bouchons sécurité enfant ... Le plus surprenant est qu'il a trouvé des étiquettes qui étaient plus alarmistes que nécessaires. En effet, sur certains flacons de e liquides, le pictogramme "tête de mort" était présent alors qu'il n'était pas nécessaire. Ces produits ont été déclarés : "NON CONFORME" ?!?!

    Le 30/09/2015 à 08h38
  • 535 : Les cigarettes électroniques ne sont pas taxées mais les autres sont pourtant reconnues nuisibles, le sont, chercher l'erreur ?

    Le 30/09/2015 à 08h29

      Visitez la Station spatiale internationale avec Thomas Pesquet

      logAudience