En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Cobayes à leur insu ? La justice indienne accuse


le 16 juillet 2012 à 16h08 , mis à jour le 16 juillet 2012 à 16h57.
Temps de lecture
3min
Médicaments

Image d'archives. / Crédits : TF1 News

A lire aussi
SantéDes essais cliniques illégaux, qui auraient été pratiqués sur des patients en Inde, ont été dénoncés lundi par la cour suprême. Ce que des parlementaires avaient déjà affirmée en mai.

La cour suprême indienne a accusé lundi des groupes pharmaceutiques de se servir de patients comme de "cobayes" pour des essais cliniques illégaux et a demandé au gouvernement de produire un rapport. Des associations de défense des droits de l'homme ont depuis longtemps fait part de leur crainte que l'Inde devienne une plaque tournante pour les tests de médicaments pratiqués sur des patients pauvres utilisés comme des cobayes par les géants pharmaceutiques, souvent sans leur accord.

Selon ces associations, l'Inde est une destination attrayante pour les multinationales en quête d'essais cliniques en raison des coûts moins élevés que dans les pays occidentaux, d'un certain vide législatif en la matière et de sanctions pénales clémentes. "Il est extrêmement regrettable que des essais cliniques puissent avoir lieu et que des gens meurent. Quelles mesures ont-elles été prises ?", ont interrogé les juges de la plus haute juridiction du pays. "Il doit y avoir un sens de la responsabilité. Les êtres humains sont traités comme des cobayes", ont-ils dénoncé.

Une pratique "contraire à la déontologie et illégale"

Ces juges ont aussi critiqué le gouvernement pour n'avoir pas remis à temps un rapport sur les pratiques des groupes pharmaceutiques après une requête déposée par un groupe de médecins et une association caritative. Selon les requérants, plusieurs patients venus se faire soigner dans un centre médical dans le Madhya Pradesh dans le centre du pays ont été utilisés pour des tests de médicaments, une pratique "contraire à la déontologie et illégale". Les auteurs de la plainte disent avoir compilé dans un rapport plus de 200 cas de patients ayant été soumis à des essais cliniques sans que personne ne leur en demande l'autorisation. Ce n'est pas la première fois que des irrégularités sont dénoncées dans le secteur pharmaceutique.
 
En mai, un rapport d'enquête parlementaire assurait que des responsables au sein de l'Organisation centrale de contrôle des normes pharmaceutiques (CDSCO) agissaient en violant délibérément les règles en matière de régulation. Ce rapport indiquait que cette organisation avait approuvé un certain nombre de médicaments sans tests obligatoires, y compris pour des médicaments interdits dans certains pays émergents.

Commenter cet article

  • jivajo : Voyez ou revoyez le film "The constant gardner"; EXCELLENT pour dénoncer le système pharmaceutique qui utilise des cobayes humains dans tous les Pays "pauvres".

    Le 17/07/2012 à 10h43
  • jivajo : REVOIR "The constant gardner", excellent film sur les "mafias" pharmaceutiques en Afrique.

    Le 17/07/2012 à 10h41
      Nous suivre :
      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      Suisse : plutôt chiens ou chats dans les assiettes ?

      logAudience