En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

L'encre des emballages alimentaires inquiète


le 28 septembre 2011 à 07h55 , mis à jour le 28 septembre 2011 à 08h01.
Temps de lecture
2min
À lire aussi
SantéL'UFC-Que Choisi relève que des dérivés pétroliers présents dans les encres d'emballage se retrouvent dans certains produits de consommation courante. "Ces composés peuvent s'avérer dangereux pour la santé", note l'association.

Quand l'encre de l'emballage se retrouve dans l'aliment, UFC-Que Choisir tire la sonnette d'alarme. Mardi, l'association de consommateurs a demandé la mise en place d'une réglementation pour garantir l'absence de dérivés pétroliers dans les aliments.
 
A l'origine de l'inquiétude de l'UFC, un test réalisé sur 20 produits de consommation courante vendus en France, riz, pâtes, couscous, etc. Sur ces 20 produits, l'association de consommateurs a constaté que les dérivés pétroliers présents dans les encres d'emballage et le carton se retrouvaient dans 14 produits "à des niveaux préoccupants", et dans deux produits à des niveaux qui "dépassent considérablement" la dose maximale recommandée.
 
Et de s'inquiéter des effets potentiels de ces encres sur la santé des consommateurs : "Loin d'être bénins, ces composés peuvent s'avérer dangereux pour la santé". Aucune étude n'existe sur les effets des huiles minérales sur l'homme, selon l'association. Mais elle estime que les risques qu'elles présentent pour les animaux, notamment dommages au foie, au coeur et aux ganglions lymphatiques, imposent d'appliquer le principe de précaution. Alors, en attendant la mise en place d'une réglementation en France et en Europe, l'association attend des industriels qu'ils utilisent des encres végétales ou à faible migration.

Commenter cet article

  • lucidite : Ces mêmes produits « bio » qui ont tué 20 personnes en Allemagne ? On vit tellement apeuré des toxines invisibles et autres menaces dissimulées qu'on va jusqu'à manger des choses impropres sous prétexte que c'est la vie « naturelle ». Les gens à la campagne dans le bon vieux temps avaient une espérance de vie très courte et contractaient fréquemment des intoxications alimentaires.

    Le 29/09/2011 à 10h32
  • sophie70000 : Franchement, qu'on nous dise plutot ce qui est bon pour notre santé, ce qui risque pas de nous refiler un cancer dans quelques années, ce sera plus simple et rapide !!!!

    Le 28/09/2011 à 22h17
  • jean06riencore : Trop bon. (pas l'emballage, mais votre commentaire)

    Le 28/09/2011 à 16h11
  • lucie_21 : Et l'augmentation régulière de nombre de cancers? je trouve normal s'il y a des risques de prendre les mesures nécessaires si c'est possible....

    Le 28/09/2011 à 15h25
  • look165 : Faut pas manger l'emballage !!

    Le 28/09/2011 à 15h06
      Nous suivre :
      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      Halloween : Rémi Gaillard se fait clown entarteur

      logAudience