En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

La pharmacie vendait trop peu de génériques : elle est sanctionnée


le 31 août 2012 à 08h52 , mis à jour le 31 août 2012 à 08h55.
Temps de lecture
3min
pharmacie santé enseigne croix médicaments

Crédits : TF1 News / Steve Marques

A lire aussi
SantéUne pharmacie des Deux-Sèvres s'est vue déconventionnée pour un mois, une sanction infligée par l'assurance maladie pour n'avoir pas délivré suffisamment de médicaments génériques. Une première en France. "Ils ont voulu faire un exemple", estime la co-gérante qui veut faire appel de cette décision.

La sanction n'est pas courante. Et elle est spectaculaire... Pour avoir vendu trop peu de médicaments génériques, une pharmacie située à Airvault, dans la région de Niort, s'est vu notifier en juillet qu'elle serait déconventionnée pour un mois. Conséquence immédiate : elle ne pourra plus appliquer aux clients le tiers-payant, dispensant les assurés sociaux de faire l'avance des frais. Sauf si elle embauche un pharmacien remplaçant, lui conventionné. "D'après ce que je sais de source syndicale (pharmacienne), nous sommes les premiers. Ils ont voulu faire un exemple", a indiqué la co-gérante, Jacqueline Girardeaux, qui entend faire appel auprès du Tribunal des affaires sanitaires et sociales.
 
Jacqueline Girardeaux, confirmant une information du Courrier de l'Ouest, a expliqué avoir été mise en garde par sa Caisse d'assurance maladie mi-2011, et s'être vue alors fixer un objectif de 60% de génériques pour la fin 2011. Elle n'a pu atteindre que 50%. La Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) des Deux-Sèvres a confirmé la que les pharmaciens mis en cause "n'ont pas appliqué l'accord conventionnel du tiers-payant générique". "Le taux de distribution de médicaments génériques dans l'officine incriminée se situe de 30 à 50% alors que la majorité de la profession dans le département affiche des taux compris entre 75 et 80 %", a déclaré au Courrier de l'Ouest Julien Bouchereau, responsable régulation-juridique de la CPAM locale.
 
"Injuste"
 
"C'est injuste et de mauvaise foi", estime pourtant la co-gérante de la pharmacie, qui dit avoir fait son possible mais assure que de nombreux médecins prescrivent des médicaments "non substituables". La pharmacienne a assuré ne pas être contre les génériques "mais pour délivrer des génériques de qualité". Elle a jugé qu'il y a actuellement "un retour de bâton, car on a 'génériqué' un peu tout et n'importe quoi, et on s'aperçoit qu'il y a des problèmes".
 
L'assurance maladie tente d'enrayer la baisse de consommation des génériques, tendance qui a vu le taux de substitution des médicaments originaux (princeps) par des génériques stagner autour de 72% en avril, après avoir atteint 79% en 2010. L'Académie nationale de médecine a nourri la controverse en février en soulignant que le générique n'était "pas la copie conforme" de l'original.

Commenter cet article

  • jiss : C'est scandaleux !!! L'Etat oblige de prendre des génériques fabriqués en Asie et qui de plus sont douteux sur leurs efficassités !!!! Nous retournons à la mornarchie !!!!!!! Il y a bien une médecine à deux vitesses Le gouvernement donne bien l'exemple pour combattre le chomage !!! C'est de l'hypocrisie !!!

    Le 31/08/2012 à 23h43
  • trunk69100 : Ben tu peux changer de pharmacie, tu es encore libre de ce choix.

    Le 31/08/2012 à 22h19
  • castor1911 : Vraiment n'importe quoi !quand on sait en plus que les génériques sont moins efficace malgré que l'on nous dise le contraire.

    Le 31/08/2012 à 18h32
  • shooby02470 : Tout cela me fais me demander ceci : que valent ces fameux génériques, dont on veut nous faire croire qu'ils sont identiques aux originaux. S'ils étaient identiques, pourquoi plus d'effets secondaires, obligeants les praticiens a préférer les originaux ?

    Le 31/08/2012 à 15h15
  • shooby02470 : Pourquoi marquer "non remplaçable" demandez-vous ? Peut être parceque les médicaments génériques ne sont pas si bons que les originaux ... cf. ma réponse au com de camille de 09h47 et de l'exemple personnel que je donnes, pour vous en convaincre

    Le 31/08/2012 à 14h29
      Nous suivre :
      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      La vidéo que Gilles Bouleau n’aurait jamais voulu revoir

      logAudience