En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES
DOSSIER : Grippe A (H1N1)

Le vaccin sans adjuvant autorisé en France

Edité par
le 16 novembre 2009 à 08h14
Temps de lecture
3min
À lire aussi
SantéLe Panenza, seul vaccin sans adjuvant, a été autorisé lundi par les autorités sanitaires françaises. 28 millions de doses ont été commandées.

Le vaccin de Sanofi Pasteur contre la grippe H1N1, sans adjuvant, a été approuvé par les autorités sanitaires françaises, a annoncé lundi la division vaccins de Sanofi-Aventis. "L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a autorisé la mise sur le marché en France de Panenza, vaccin monovalent sans adjuvant contre la grippe A(H1N1) 2009, fabriqué par Sanofi Pasteur à Val-de-Reuil (Eure)", indique le laboratoire. Ce vaccin est désormais autorisé en France pour utilisation chez les adultes et les enfants de plus de six mois.
  
Sanofi Pasteur précise que "chez les adultes et les enfants âgés de 3 ans et plus", les essais cliniques ont montré "qu'une seule dose" de vaccin Panenza "induit une réponse immunitaire élevée considérée comme protectrice, 21 jours après l'administration du vaccin". Le Panenza est le seul vaccin inactivé sans adjuvant, ce qui explique qu'il ait été choisi pour vacciner les femmes enceintes. La France a commandé 28 millions de doses à la filiale vaccin de Sanofi-Aventis. S'y ajoute une option pour 28 millions de doses supplémentaires. 
  
Le groupe français indique avoir présenté, pour ce vaccin, un dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché décentralisée dans six pays de l'Union européenne (Allemagne, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg et la France, en tant que "état membre de référence"). En France, la vaccination contre la grippe H1N1 pour le grand public a commencé jeudi. Les autorités européennes ont approuvé la commercialisation de trois vaccins contre la grippe H1N1 fabriqués par Baxter, GlaxoSmithKline et Novartis.

11 nouveaux décès en Métropole

L'Institut de veille sanitaire (InVS) signale 11 nouveaux décès liés à la grippe H1N1 pandémique survenus en France métropolitaine depuis le dernier bilan, arrêté au mardi 10 novembre au matin. Parmi ces 11 nouveaux décès (7 femmes et 4 hommes), 10 personnes présentaient un ou plusieurs facteurs de risques vis-à-vis de cette nouvelle forme de grippe, note l'InVS lundi dans un communiqué. "Au total, 43 décès ont été attribués à la grippe A (H1N1) 2009 en France métropolitaine depuis le début de l'épidémie (32 personnes de 15 à 64 ans; 5 enfants dont 3 nourrissons de moins d'un an; 6 personnes de plus de 65 ans)", précise l'Institut. Sur ces 43 décès métropolitains, "trois ne présentaient aucun facteur de risques".

Commenter cet article

  • 30klm : Ce vaccin dit sans adjuvant est il vraiment sur et sans danger???

    Le 20/11/2009 à 10h40
  • lutner : Ben non, ils seront jetés à la poubelle...même avec de la demande. Leurs durées de conservation n'etant pas extensible. Le grand gachis continu...

    Le 17/11/2009 à 12h15
  • pilosite : Mais arrêtez de nous gonflez avec le surplus de vaccin : si il y en a trop, ils seront revendus il y a de la demande. Pas de quoi en faire un pancake.

    Le 17/11/2009 à 00h19
  • gylou4 : Jusqu'où s'arrêteront-ils?

    Le 16/11/2009 à 18h18
  • anne21100 : Etant donné qu'il y a largement assez de vaccins en France pour vacciner tous les volontaires, je vois deux explications : soit il y a actuellement 28 millions de femmes enceintes ( ce dont je doute ) soit le ministre de la Santé n'a finalement plus tellement confiance dans le vaccin avec adjuvant...

    Le 16/11/2009 à 17h57
      Nous suivre :
      Plus d'archives
      Nantes : les animaux fantastiques de Royal de Luxe

      Nantes : les animaux fantastiques de Royal de Luxe

      logAudience