En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

"Les Français consomment trop de médicaments inutiles"


le 07 octobre 2012 à 10h35 , mis à jour le 07 octobre 2012 à 10h39.
Temps de lecture
3min
Médicaments

Image d'archives. / Crédits : TF1 News

A lire aussi
SantéOn pourrait "sans dommage" diviser par quatre le nombre des médicaments consommés par les Français, estiment des professeurs de médecine parisiens dimanche dans le JDD.

"Les Français consomment trop de médicaments inutiles et exagérément  coûteux. Sans dommage, on pourrait diviser leur nombre par quatre, passant de  4.000 à 1. 000 médicaments. La responsabilité est partagée entre les  industriels, l'Etat, et les prescripteurs", jugent dimanche dans le JDD les professeurs Jean-François Bergmann (interniste, hôpital Lariboisière), Alain Gaudric  (opthalmologiste, hôpital Lariboisière), Eric Thervet (néphrologue, hôpital  Pompidou), François Chast (pharmacien des hôpitaux Hôtel Dieu) et André  Grimaldi (diabétologue, hôpital de la Pitié-Salpêtrière).

Les signataires de cet appel, intitulé "Pour une autre politique du  médicament", exhortent ainsi l'Etat à "programmer la publication rapide d'un  livre blanc des médicaments pour aider les médecins à prescrire mieux et moins  et éclairer le grand public". "Un tel formulaire national de thérapeutique existe déjà au Royaume-Uni et en Belgique. Il cible, pathologie par pathologie, les médicaments indispensables, les médicaments éventuellement utiles et ceux qui ne servent à  rien. L'absence d'un livre de référence laisse la place à des guides rédigés  sans rigueur et contenant de nombreuses erreurs", écrivent-ils.

Le guide des médicaments est "excessif et approximatif"

Les signataires visent le "Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou  dangereux" du Pr Philippe Even et du Pr Bernard Debré, grand succès en librairie depuis sa publication à la rentrée. "Bien qu'excessif et approximatif, (ce guide) s'appuie sur un constat  juste: les médecins prescrivent trop de médicaments, les Français en consomment  trop. Mais ce livre, truffé d'erreurs, ne peut pas être considéré comme un  guide d'information objectif", affirme Jean-François Bergmann dans une  interview au JDD. "Si ses recommandations étaient appliquées, ce seraient des milliers de  morts chaque année!", assure le médecin, également vice-président de la  commission d'autorisation de mise sur le marché à l'Agence nationale de  sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

L'appel lancé avec ses collègues est selon lui un moyen d'"exiger des  pouvoirs publics la publication d'un répertoire officiel, destiné à la fois aux  médecins et aux patients, recensant les 600 à 1.000 médicaments vraiment  utiles" pour permettre "de faire le tri parmi les milliers de produits  aujourd'hui sur le marché." Le texte juge aussi nécessaire de "revoir la politique du prix des  médicaments". "C'est aujourd'hui une procédure opaque qui fait l'objet de négociations secrètes avec les laboratoires pharmaceutiques", dénoncent les signataires, qui s'interrogent notamment sur "la prescription de médicaments  nouveaux et plus chers à la place de médicaments déjà disponibles moins chers  et aussi efficaces" ou encore sur le "coût des génériques en France, très supérieur au coût moyen sur le marché européen".

Commenter cet article

  • fimadou : Parce que ça rapporte énormément à l'état,ne serait-ce que par le biais des taxes.

    Le 09/10/2012 à 00h00
  • dacpasdac : Qui prescrit les médicaments? Avant de taper sur les consommateurs, il faudrait encadrer les lobbys des médicaments. Laboratoires, distributeurs, pharmaciens et médecins y trouvent largement leurs comptes. Pourquoi les médecins prescrivent des médicaments inutiles et chers??? Et pourquoi les labos les commercialisent? Il faut arrêter de montrer le patient du doigt et intervenir auprès de ceux qui font que le patient se retrouve à consommer ces médicaments.

    Le 08/10/2012 à 08h50
  • infoniko : Libertecherie65, tout le monde ne peut pas le faire. c'est un peu facile votre argument, j'espere que vous vous en rappelerez quand il vous faudra vous occuper d'un de vos proches.

    Le 07/10/2012 à 21h43
  • mary2506 : Certains n'ont pas le choix et doivent suivre un traitement !!

    Le 07/10/2012 à 20h06
  • 69waly : Faudrait arreter de rembourser n'importe quel medicament. il font comment dans les autres pays?

    Le 07/10/2012 à 19h25
      Nous suivre :
      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      Document - Henry : « Sans mon père, je n’en serais pas là »

      logAudience