En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

50% des médicaments sont "inutiles" selon un livre choc


le 13 septembre 2012 à 06h29 , mis à jour le 13 septembre 2012 à 13h48.
Temps de lecture
3min
À lire aussi
SantéBernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, directeur de l'Institut Necker, affirme dans un livre que des milliers de médicaments remboursés par la sécurité sociale seraient inefficaces, voire même dangereux.

Deux médecins ont passé au crible 4.000 médicaments dans  "un livre choc" dont le Nouvel Observateur, en kiosque jeudi, révèle les bonnes feuilles. Et leur conclusion est sans appel : Bernard Debré, député UMP de Paris, et Philippe Even, directeur de l'Institut Necker, affirment que des milliers de médicaments remboursés par la sécurité sociale seraient inefficaces, voire même dangereux. Le Guide des 4.000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux est "un  livre d'information, pas d'opinion", assure le Pr Even dans une interview au Nouvel Observateur.

L'ancien doyen de la Faculté de médecine de Paris lance néanmoins une nouvelle charge contre l'industrie pharmaceutique, qualifiée de "la plus lucrative, la plus cynique, la moins éthique de toutes les industries". Selon le Pr Even, pour régler le problème du manque d'argent dans le  domaine de la santé et du déficit de l'assurance maladie, "il suffit de retirer  du marché les médicaments dangereux, inutiles ou inefficaces". Le livre recense ainsi, selon l'hebdomadaire, "50% de médicaments inutiles,  20% de mal tolérés, 5% de potentiellement très dangereux, mais, incroyable  paradoxe, 75% sont remboursés". Le Pr Even s'en prend tout particulièrement aux statines, les médicaments  contre le cholestérol, "avalés par 3 à 5 millions de Français", qui coûtent "à  la France 2 milliards d'euros par an" et qu'il juge "complètement inutiles".

Les Français "consomment trop de médicaments"

Le Nouvel Observateur a mis par ailleurs en ligne "la liste noire des médicaments dangereux", qui comprend des médicaments cardiovasculaires, des anti-inflammatoires, des pilules contraceptives, etc. L'industrie pharmaceutique (Leem) a dénoncé de son côté "amalgames et  approximations" dans cet "énième réquisitoire de Bernard Debré et Philippe  Even". Ce livre "contribue à alarmer inutilement les malades et risque de les conduire à arrêter de leur propre chef des traitements pourtant adaptés aux maladies dont ils souffrent", a déclaré le Leem, la fédération professionnelle  des industriels du médicament, mercredi soir dans un communiqué. Bernard Debré et Philippe Even s'étaient vu confier par l'ancien président  Nicolas Sarkozy une mission suite à l'affaire du Mediator et lui avaient remis  en mars 2011 un rapport au vitriol sur la réforme du système du médicament. Les deux professeurs estimaient notamment que l'affaire du Mediator était "beaucoup plus qu'un accident isolé".

"Que nous consommions trop de médicaments dans notre pays, c'est tout à fait évidemment", a réagi jeudi sur Europe 1 Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Santé. "De toutes les façons, les laboratoires qui demandent les autorisations sont obligées de s'appuyer sur des études d'efficacité qui méritent d'être revisitées", a ajouté l'ancienne ministre. "On a aussi tendance dans notre pays à prescrire les nouvelles molécules alors que des molécules plus anciennes pourraient être utilisées", a relevé Mme Bachelot.

Commenter cet article

  • arthurseat : 10 ans que je vis en Grande-Bretagne, nous sommes une famille avec deux enfants, et j'ai appris à me passer de plein de medicaments. Nous avons le necessaire, certains medicaments tres efficaces sont bon marche car ici la secu negocie le prix des medocs avec les labos.

    Le 16/09/2012 à 14h22
  • axellume : Et les etrangers qui ne cotise pas !!!!

    Le 14/09/2012 à 20h04
  • jean45po : Danieleh33 : il a raison. Mon toubib pour un mal de dos, pas une sciatique, juste un lumbago très léger ou une grippe me demande si je veux un arrêt maladie. Je refuse à chaque fois mais pour qu'il me le propose, c'est que tout le monde ou presque doit lui demander.

    Le 13/09/2012 à 13h21
  • bene4975 : Coûte trop cher pas trop chère ...! (pourquoi cuisine ? enfin peu importe, vous on vous publie tout de même..)

    Le 13/09/2012 à 13h15
  • danieleh33 : Pouvez vous prouver tout cela, ou bien est-ce votre opinion personnelle? Pour nous convaincre, il faudrait avoir des preuves, ou tout au moins des références de preuves. Ce serait intéressant.

    Le 13/09/2012 à 12h14
      Nous suivre :
      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      Australie : des surfeurs de l'extrême défient les rochers

      logAudience