En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques et de personnalisation. En savoir plus
×
ARCHIVES

Mise en garde contre l'ambroisie, au pollen très allergisant, en PACA


le 27 juillet 2012 à 16h30 , mis à jour le 27 juillet 2012 à 17h01.
Temps de lecture
3min
De l'ambroisie.

De l'ambroisie. / Crédits : TF1/LCI

À lire aussi
SantéL'ambroisie, une plante au pollen très allergisant, se développe dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et doit être éliminée avant le début de sa floraison à la fin du mois de juillet, a averti vendredi l'Agence Régionale de Santé (ARS) dans un communiqué.

Plante invasive, l'ambroisie à feuilles d'armoise émet un pollen qui peut provoquer chez les sujets sensibles "des rhinites survenant en août-septembre, conjonctivites, symptômes respiratoires tels que trachéite, toux, et parfois urticaire ou eczéma", précise l'ARS.

L'allergie à l'ambroisie peut également entraîner l'apparition d'asthme ou aggraver un asthme préexistant. Cette allergie sévit entre août et octobre, plus tardivement que les allergies aux pollens d'arbres et de graminées, qui frappent au printemps et au début de l'été.

Détruire les plants

"Il est encore possible d'éliminer l'ambroisie (...) avant le démarrage de sa floraison à la fin juillet", explique l'ARS, qui souligne que, "pour éviter la production de pollen et limiter la reproduction et l'expansion de la plante, les plants d'ambroisie doivent être systématiquement détruits". Une destruction qui peut se faire par arrachage - avec des gants -, tontes ou fauchages répétés.

La région Rhône-Alpes, et en particulier le département de la Drôme, constitue la zone de l'Hexagone la plus infestée par l'ambroisie, mais "la région Paca devient par sa proximité un terrain privilégié de développement de la plante", indique l'ARS.

En région Paca, le Vaucluse est le département le plus touché, mais des zones des Hautes-Alpes se situant "le long des axes de circulation venant de la Drôme" et quelques sites des Bouches-du-Rhône sont également concernés.

Plus d'informations sur le site http://www.ambroisie.info/

Les campagnes de lutte organisées localement s'avérant insuffisantes, le député UMP de l'Isère, Alain Moyne-Bressand, prépare une proposition de loi pour rendre obligatoire la lutte contre ce fléau. Elle sera déposée à l'automne.

Commenter cet article

  • libertecherie65 : Merci et encore merci pour votre article, j'avais quelques pieds de cette plante dans mon jardin et je neconnaissais pas sa nocivité, je me suis empressée d'aller la couper.......

    Le 27/07/2012 à 17h52
      Nous suivre :
      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      A la Fashion Week, il y avait aussi des mannequins de moins d'1m30

      logAudience